| More

Le Canada ne reconnaîtra pas la demande de déclaration unilatérale des Palestiniens en Septembre à l’ONU.

Un porte-parole du ministre des Affaires étrangères du Canada a fait valoir que la position canadienne n’avait pas changé.

“Notre position n’a pas changé. La seule solution au conflit du Proche-Orient doit être issue de négociations et d’un accord entre les deux parties”, a déclaré la porte-parole du ministère canadien des Affaires étrangères, Chris Day.

“Un des deux Etats doit être un Etat juif et reconnu comme tel, et l’Etat palestinien doit être démilitarisé”, a poursuivi la porte-parole.

Le PM canadien refuse d’imposer à Israël les lignes 1967?.Dans le communiqué de clôture du Sommet du G-8 à Deauville, fin 2011, à la demande expresse du Canada, le G8 s’abstient de toute référence à un futur Etat palestinien dans les frontières de 1967, comme l’avait évoqué le président américain le 19 mai 2011.

Cette position n’est pas surprenante, compte tenu des liens très étroits tissés entre les gouvernements israéliens et canadiens depuis le début du mandat de Stephen Harper, en 2006

La déclaration unilatérale d’un état palestinien équivaudrait à une déclaration de guerre à Israel; cet état serait libre de tout faire et notamment passer tout accord militaire avec les ennemis d’Israel et donc à l’exemple de Gaza, de préparer en toute quiétude la prochaine guerre contre Israel et de revenir aux années 48 et 67 qui n’auraient servi à rien dans l’histoire d’Israel.

Plus de cent euro-députés ont signé une lettre il y’a une semaine à la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton dans laquelle ils s’opposent à une déclaration unilatérale d’indépendance d’un Etat palestinien.

Le Sénat américain a voté fin juin 2011 pour la suppression de l’aide des Etats-Unis aux Palestiniens au cas où ceux-ci se tourneraient vers l’Onu, en septembre, pour demander une reconnaissance unilatérale d’un Etat. La motion a été votée à l’unanimité des 89 sénateurs présents. Une motion identique a été présentée devant la chambre des Réprésentants.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*