| More

 

L’information s’est propagée sur le réseau Facebook comme une traînée de poudre.

Le chanteur tunisien M. Mohsen Cherif a défié les critiques émanant des boycotteurs d’Israël du BDS et a annoncé quatre concerts uniques  ce printemps en Israel.

L’homme, qui a commencé au début des années 1990 avec un groupe musical, est très courageux. Il se produira à Eilat, du 1 au 4 février 2018. L’annonce a été publiée sur le concert.

Les organisateurs promettent qu’il interprétera des chansons tunisiennes et andalouses. Cactus productions présenta cette fête tunisienne à Eilat.

Les réactions n’ont pas tardé sur le Net. Elles vont de condamnation d’un acte considéré comme un pas vers la “normalisation” des relations avec l’Etat hébreu jusqu’aux appels à déchoir le chanteur de sa nationalité ( impossible en droit tunisien).

M. Mohsen Cherif  montre qu’il est un homme de paix et il ne va pas cédé aux pressions et à la propagande des militants du BDS qui lui ont envoyé une lettre ouverte l’accusant « d’être indifférent à la souffrance des enfants palestiniens». Ce genre d’accusation infondée est très populaire dans les milieux antisémites arabes.

Le public israélien attend les performances de M. Mohsen Cherif. L’événement se déroulera à l’Hotel Caesar Premier Eilat.

La scène musicale en Israël a récemment été l’hôte de nombreux musiciens internationaux, malgré une campagne des propagandistes  pro-palestiniens qui appellent au boycott d’Israël. Plusieurs organisations, tel que Ligue anti-diffamation et Le Centre Simon-Wiesenthal, jugent que ce mouvement est antisémite.

La visite de M. Mohsen Cherif dans le cadre d’un événement d’ampleur nationale.

Cette visite fait partie des célébrations du 70ieme anniversaire de l’indépendance du pays.

En 2018, Israël fête les 70 ans de son indépendance. 70 ans est un âge mûr pour briser le boycott arabe à l’heure où le Premier ministre israélien M. Benyamin Netanyahu  réussit des rapprochements avec des pays arabes modérés dans la région.

Le gouvernement israélien, qui entend fêter comme il se doit le soixante-dixième anniversaire de l”indépendance, encourage les initiatives de ce genre. Les différentes célébrations officielles s’accompagneront de spectacles et autres concerts privés comme celui du chanteur tunisien M. Mohsen Cherif.

Le ministère de la Culture et des Sports a déjà prévu un budget de 5 millions de shekels pour les célébrations  du 70eme  anniversaire de l’Indépendance. Des donateurs privés participent aussi. C’est pourquoi, une décision prise en conseil des Ministres, depuis l’an dernier, autorise le ministère de la Culture et des Sports à examiner et autoriser la levée et la réception de dons, en Israël et dans le monde pour fêter cet événement d’ampleur nationale.

Les ignorants qui prônent le boycott d’Israël vont voir encore Israël qui célèbre, qui résiste, qui continue à construire, à étudier, à créer de la connaissance et de la richesse, contrairement aux obscurantistes et aux illettrés qui les entourent.

Depuis Nasser, ils n’ont jamais cessé de promettre la destruction de l’Etat d’Israël, et de jeter les juifs à la mer. Or que c’est il produit ? Ils ont perdu toutes les guerres, l’une après l’autre, et on ne compte plus les humiliations qu’ils ont subies. Et ils ont maintenant  l’audace de croire qu’un boycott est encore possible. Ces gens remplis de haine n’ont aucune considération pour les droits du peuple israélien, ni pour l’importance de la musique et l’art, pour franchir les murs entre les peuples.

Bienvenue Si Mohsen Cherif en Israel.

Souhail Ftouh 

Pour plus de détails et inscription :
Cactus productions 052-5422227
Liran 052-2221135
Coco 052-2967456
Rebecca Schneider (habitants du siège de moshav netivot) :
050-3539791

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

*