| More

Malgré un début de polémique, le chef d’orchestre israélien Daniel Barenboïm sera bien accueilli à Gaza.

Des musiciens européens se rendront en effet dans la Bande de Gaza avec le pianiste et chef d’orchestre israélien par la frontière égyptienne. L’organisation du concert a été coordonnée en secret avec les Nations-Unies.

Daniel Barenboïm s’est produit déjà en Egypte, en Jordanie, à Ramallah et au au Maroc.

Daniel Barenboim qui dirige le West-Eastern Divan Orchestra s’engage depuis des années pour le dialogue israélo-palestinien, non pas par des moyens politiques mais par la force de la musique.

En 1999, Daniel Barenboïm fonde le West-Eastern Divan Orchestra, avec le critique littéraire Edward Saïd et de jeunes musiciens d’Israël, de Palestine et des Etats arabes du Proche-Orient. Leur but : en jouant ensemble, favoriser le dialogue entre les différentes cultures du Proche-Orient.

Avec son orchestre de jeunes musiciens d’Israël et des pays arabes, jouent ensemble sur un haut niveau artistique. Ces jeunes gens ont fait preuve d’un grand courage en se joignant ensemble. L’écrivain chrétien américano palestinien Edward Saïd, décédé en 2003, a participé à la constitution de ce groupe dans un geste visionnaire, à l’occasion du 250ème anniversaire de la naissance de Goethe. Son but premier est de promouvoir le dialogue et la paix au Proche Orient au travers de la musique classique.

Chaque été, environ 80 jeunes instrumentalistes d’Israël, des Etats arabes voisins (Syrie, Liban, Egypte, Jordanie) et des Territoires palestiniens viennent se former à Séville en juillet avant d’entreprendre en août leur tournée mondiale sous la baguette de Barenboïm.

Un événement hautement symbolique eut lieu en août 2005 : le premier concert de cet orchestre à Ramallah.

Daniel Barenboïm, né le 15 novembre 1942 à Buenos Aire, pianiste et chef d’orchestre, a quatre nationalités : argentine, israélienne, espagnole (en 2002), et palestinienne (en 2008). Il donne son premier concert en tant que pianiste à Buenos Aire à l’âge de 7 ans. En 1952, il s’installe en Israël avec ses parents juifs d’origine russe. (Son nom est la graphie yiddish de l’allemand Bachenbaum). Sa carrière musicale comme pianiste puis chef d’orchestre prend très vite un essor immense : direction d’orchestre dans le monde entier, en particulier à Paris, puis à Chicago, à Berlin, à Bayreuth, à Edimbourg, enregistrement de disques, DVD, en particulier Mozart et Beethoven, ses préférés.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*