| More

h1

Le corps du défunt Sharon a été exposé devant la Knesset aujourd’hui avant d’être enseveli selon son vœu dans la colline aux anémones auprès de la tombe de Lili sa femme bien aimée au sein du Ranch des Sycomores, le domaine de Sharon.   Le cercueil sera soulevé par quatre officiers du grade d’Arik. 

Les Israéliens peuvent se recueillir aujourd’hui auprès de la dépouille de l’ancien Premier ministre, à Jérusalem, dans le quartier de Givat Ram (non loin de la Bibliothèque nationale juive et universitaire). Des lignes d’autobus amènent depuis tôt le matin le public sur place.

Le décès l’ancien Premier ministre Ariel Sharon a plongé Israël dans une atmosphère de deuil national, dimanche 12 janvier, avant son enterrement lundi dans son ranch du sud du pays.

Les radios et chaînes de télévision ont consacré de longues heures à des témoignages d’hommes politiques, mais aussi de camarades d’armes de cet pionniers de l’État d’Israël.

C’est un jour triste pour l’État d’Israël et le peuple juif. Israël a perdu un leader qui a inspiré le pays qu’il a dirigé audacieusement en temps de guerre comme en temps de paix.

Sharon avait le courage de prendre des décisions difficiles.  Comme Général, il a mené l’intrépide contre-offensive israélienne lors de la guerre de Kippour en 1973. Ministre de la défense, il a dirigé la lutte d’Israël contre le terrorisme.

Premier ministre, il a désengagé Israël unilatéralement de Gaza et de parties de la Cisjordanie dans l’espoir de rehausser la sécurité d’Israël, un geste courageux au vu de son amour pour chaque centimètre du pays qu’il a contribué à bâtir et à défendre.

 « Arick a nous a quittés […] il est maintenant en paix. La nation a perdu son fils le plus illustre », a déclaré un des ses compatriotes Yuli-Yoel Edelstein (Likoud – Israel Beytenou), qui est le président de la Knesset.

Souhail Ftouh

h2h3h4

Leave a Reply

*