| More

Depuis mercredi, l’offensive israélienne aérienne et maritime « Pilier de la défense » contre le Hamas dans la Bande de Gaza a tué au moins 23 terroristes. Trois civils israéliens ont été tués dans le sud de l’État hébreu, lorsqu’un projectile s’est abattu contre leur immeuble. Un bébé de 8 mois a aussi été touché.

Jeudi, trois roquettes sont tombées à proximité de Tel Aviv, le cœur économique d’Israël, sans faire de victimes ni de dégâts.

Pour la première une sirène d’alerte a retenti vendredi après-midi à Jérusalem depuis le début mercredi de l’opération militaire israélienne contre les groupes armés à Gaza.

Ce vendredi, une roquette s’est abîmée au large de Tel-Aviv comme la veille, provoquant un début de panique sur la plage qui longe la côte de la métropole israélienne. Elle a chuté à 200 mètres du front de mer où est située l’ambassade des États-Unis. Jamais un projectile de Gaza n’était tombé aussi profondément en territoire israélien.

Hier les sirènes ont retentit dans toute la zone métropolitaine de Tel Aviv ,vers 13h30. Les résidents sont invités à se mettre à couvert. C’est la deuxième fois depuis la guerre du Golfe de 1991 que les sirènes de Tel-Aviv secouent le centre économique israélien.

Plus tôt, des terroristes dans la bande de Gaza ont lancé une salve de roquettes sur le sud de la ville de Beersheba et la région frontalière Eshkol. Une roquette a atterri dans un parking à Beersheba, et trois personnes ont été blessées par une roquette près de Eshkol.

En ciblant Jérusalem et Tel-Aviv, en plus de cibler Sdérot, Ashkelon, Ashdod, beer Sheva, Gedera, Yan Gavné et autres, les habitants de Gaza vont s’attirer les foudres de l’armée. Tsahal est actuellement en train de se préparer à une incursion. Israël a commencé à mobiliser 16 000 réservistes et s dit prêt à élargir son opération contre l’enclave palestinienne.

L’armée de l’air israélienne continue à bombarder des cibles dans la bande de Gaza, mais jusqu’à présent, les forces terrestres n’ont pas encore commencé leur incursion dans le territoire. Tôt vendredi, 85 missiles ont explosé en 45 minutes dans la ville de Gaza, plongeant la ville dans une épaisse fumée noire. Un missile a également frappé le ministère de l’intérieur, un symbole du pouvoir du Hamas.

Au niveau diplomatique , les membres du Conseil de sécurité de l’ONU comprennent qu’Israël à le droit de se défendre » a déclaré l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Ron Prosor. Une déclaration faite en marge d’une session d’urgence tenue par le Conseil de Sécurité à propos de la situation à Gaza.

« Maintenant, nous attendons que l’Autorité Palestinienne condamne les tirs de roquettes depuis Gaza » a t-il dit.

« La communauté internationale comprend qu’Israël à le droit de se défendre et que la réalité des roquettes tirées sur Israël ne pouvait pas continuer » a expliqué Prosor.

Prosor a affirmé qu’il était «du devoir du Conseil de sécurité à remplir le rôle pour lequel elle a été créé et ainsi de condamner le Hamas pour ses tirs de roquettes sur Israël », mais a déclaré que, sur la base des résolutions précédentes, le Conseil devrait simplement appeler à la retenue des deux côtés et à mettre fin à la violence.

Les deux émissaires israéliens et palestiniens ont été autorisés à assister et à prendre la parole lors de la session d’urgence, qui a été convoquée à la demande de l’Égypte.

Prosor a défendu la décision d’Israël de lancer une offensive sur Gaza suite à 4 jours d’offensives palestiniennes sur les villes du sud.

« Nous avons démontré la plus grande retenue pendant des années, mais le gouvernement israélien a le droit et le devoir de répondre à ces attaques », a t-il dit. « Israël ne va pas jouer à la roulette-russe avec la vie de ses citoyens. »

Il a souligné qu’aucun pays n’avait condamné les tirs de roquettes qui pleuvaient sur Israël et qu’aucune nation ne saurait tolérer une pareille situation.

« Le Hamas a transformé Gaza en une décharge de munitions et d’approvisionnements d’armes venues de l’Iran », a t-il dit.

Les déclarations des Forces de défense d’Israël ont souligné que l’objectif de l’armée est de détruire au maximum les infrastructures terroristes de Gaza, détruire les caches d’armes, tuer les lanceurs de roquettes. Tsahal veut aussi détruire les missiles fajr 5 qui sont capable de frapper Tel-Aviv. Plus de 350 missiles sont tombés sur Israël ces derniers jours.

Plusieurs pays civilisés, dont les États-Unis, le Canada et le Royaume Unie ont fait par de leur solidarité avec Israël. Depuis seulement 2005 , près de 12. 000 missiles ont été lancés par les terroristes du Hamas contre des hommes, des femmes et des enfants innocents. Ces attaques ont fait des victimes, entraîné la dévastation et provoqué de sérieux traumatismes.


Ftouh Souhail

Leave a Reply

*