| More

Le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué dans lequel il indique que la vente d’alcool sera interdite durant la nuit, plus précisément entre 23H et 9H du matin.

Les seuls établissements autorisés à vendre des boissons alcoolisées seront les bars, des salles d’événementiels et les hôtels. L’objectif est de lutter contre l’addiction à l’alcool et les nuisances nocturnes liées à une alcoolisation excessive.

L’amende prévue sera de 9.000 shekels par délit constaté. Cette mesure s’inscrit dans la lutte que mènent les autorités contre les méfaits de l’alcoolisme et plus particulièrement la conduite en état d’ivresse. Un récent sondage a révélé qu’un tiers des automobilistes interrogés ont avoué avoir conduit sous l’influence de l’alcool et 10% l’ont déjà fait à quatre reprises.

La commission parlementaire de l’économie a approuvé lundi dernier un projet de loi visant à inscrire un avertissement sur les bouteilles d’alcool, comme c’est le cas sur les paquets de cigarettes. La Knesset doit également approuver en seconde et troisième lectures le projet de loi interdisant la publicité pour les boissons alcoolisées dans les médias destinés aux mineurs.

Le gouvernement a aussi alloué lundi 40 millions de shekels au programme national de lutte contre l’alcoolisme.

Le combat sur le terrain contre l’alcoolisme chez les jeunes semble en effet porter ses fruits : ces deux dernières années, une baisse sensible de la consommation exagérée d’alcool par les jeunes a été signalée. En classe de première, le taux de jeunes consommant régulièrement de l’alcool est passé de 34% en 2009 à 25% en 2011.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*