| More

Stanley Fischer, le gouverneur de la Banque d’Israël, dans une interview à la chaîne télévisée économique Bloomberg, n’écarte pas l’éventualité d’être nommé directeur du Fonds Monétaire International (FMI) en remplacement de Dominique Strauss-Kahn.

Il a néanmoins déclaré qu’il considérait son poste actuel en Israël comme “primordial” et que pour l’instant, “il envisage de rester à Jérusalem”. La ministre française des Finances Christine Lagarde est favorite pour occuper le poste de directeur du FMI.

En effet, à en croire plusieurs sources bien informées, c’est un outsider qui a toutes les chances de l’emporter. l’actuel Gouverneur de la Banque d’Israël, l’américano-israélien Stanley Fischer, accessoirement vainqueur du Prix (peu connu du grand public, mais bien réel) de la Meilleure Gouvernance de Banque centrale en 2010.

Stanley Fischer connaît fort bien la maison, il a été le numéro 2 du FMI entre 1994-2001, et a également été le numéro 2 de la Banque mondiale entre 1988-1990. Le 2 mai 2010, Fischer, 67 ans, a été nommé pour un second mandat de cinq ans en tant que gouverneur de la Banque d’Israël.

En septembre 2010 Fisher est classé parmi les meilleurs dirigeants de banque centrale par la revue financière américaine Global Finance .Le magazine Global Finance a classé Stanley Fisher, le gouverneur de la Banque d’Israël au 7ème rang des directeurs de banques centrales nationales. Il est précédé par les gouverneurs de la Banque centrale d’Australie, de Malaisie, de Corée du sud, de Taïwan et de Turquie.

En Octobre 2010 gouverneur de la Banque d’Israël a remporté le prix international du banquier de l’année pour l’année 2010. Cette récompense lui a été attribué par Euromoney l’une des principales publications du monde de la banque et de la finance. Fischer recevra son prix à Washington alors que la veille il s’était déjà vu décerner le titre de meilleur gouverneur de banque centrale pour l’année 2010 au Moyen Orient.

Il a été choisi par Euromoney, l’un des principaux services bancaires internationaux, spécialiste des finances et de la publication de nouvelles sur les marchés financiers. Fischer a reçu le prix le plus important qu’un gouverneur de banque peut espérer remporter. Fischer est le meilleur gouverneur de banque centrale au monde.

Le magazine a donné à Fischer une mention “honorable” pour son «succès à trouver l’équilibre optimal entre l’inflation et la récession, et pour soutenir la reprise économique sur le marché israélien, après la crise financière internationale. La pérennité d’Israël pendant et après la crise financière, prouve que Stanley Fischer mérite l’honneur qu’il reçoit de l’élite de la communauté financière internationale “

Le magazine ajoute que c’est aussi grâce au formidable travail de Fischer qu’Israël “a enfin pu accéder à l’OCDE en mai 2010. C’était là aussi une récompense personnelle à sa juste valeur.”

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*