| More

Le groupe pétrolier français Total a racheté en début de semaine la majorité des actions de SunPower (pour 1,38 milliards de dollars), une entreprise spécialisée dans l’énergie solaire, elle même propriétaire de l’israélien SunRay en collaboration très étroitement avec Intel.

Depuis quelques temps il semblerait que le Groupe Total délaisserait l’Iran au profit d’Israël. Selon un article récent : “Les tensions entre Israël et l’Iran sont en train d’avoir un impact réel sur les investissements étrangers en Iran. Ce pays est devenu un pays à très haut risque. TOTAL l’a compris.

Le groupe considère qu’il est trop dangereux d’investir dans ce pays, qui connaît de fortes tensions avec Israël. Total va se retirer d’Iran. Une annonce faite par le groupe pétrolier français au Financial Times.

Total respecte ainsi l’embargo sur les livraisons de produits pétroliers, a annoncé le chef de l’entreprise, Christophe de Margerie, le P-DG du groupe,soulignant que la décision n’était pas liée à la pression de Washington.

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, soupçonnent l’Iran de chercher à se doter de l’arme nucléaire sous couvert d’un programme civil mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques. Le Conseil de sécurité a déjà adopté plusieurs résolutions sanctionnant l’Iran pour son refus d’établir un moratoire sur l’enrichissement d’uranium.

La dernière résolution du Conseil de sécurité de l’ONU a été adoptée le 9 juin 2010. Il s’agit d’un quatrième train de sanctions contre l’Iran. Ce document, dont le texte reprend et élargit le champ des sanctions décrétées auparavant, a été rédigé par les Etats-Unis.

Le Groupe Total basé à Courbevoie rentre ainsi en Israël dans le domaine du solaire. La société française d’énergie Alstom, a acquis aussi en 2010 une participation de 10% dans la société israélo-américaine d’énergie solaire BrightSource, se lance sur un autre projet écologique en Israël. Alstom et Brightsource s’était déjà lié d’un contrat et avaient annoncé leur intention de construire des usines de production d’énergie solaire à travers toute l’Afrique et la côté méditerranée.

Israël travaille sans relâche depuis des décennies au développement de solutions d’énergies douces, telles que l’énergie solaire et éolienne et les automobiles électriques. L’Etat hébreu est en passe de devenir le leader mondial des énergies alternatives grâce au gouvernement qui promet de soutenir les technologies de pointe. Le nombre d’entrepreneurs privés entrant dans le secteur de la technologie propre a en effet augmenté de façon spectaculaire.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*