| More

Au moment où l’on marque le cinquième anniversaire de l’enlèvement du soldat franco-israélien Guilad Shalit, le groupe israélien anti-sioniste B’Tselem, des palestiniens et des défenseurs internationaux pour les droits humains ont publié une déclaration conjointe exigeant que les terroristes de Gaza mettent fin au traitement inhumain du soldat israélien qu’ils détiennent en captivité. Même Amnesty International a publié un communiqué demandant la libération de Gilad Shalit.

Gilad Shalit, un jeune franco-israélien, avait 19 ans quand il a été capturé le 25 Juin 2006 par un commando du Hamas qui a fait une incursion sur le territoire israélien.

A la veille du cinquième anniversaire de l’enlèvement de Guilad Shalit, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a appelé à la libération immédiate du soldat israélien. Ban Ki-moon, a soutenu samedi que la famille de Guilad Shalit devrait pouvoir avoir des nouvelles du soldat par le Hamas.

Le Hamas a soutenu ce samedi que le soldat franco-israélien Guilad Shalit ne sera pas libéré avant que ne le soient les prisonniers palestiniens.

Le Hamas a déclaré que retirer leurs privilèges aux prisonniers palestiniens constituait une violation du droit international. Le Vendredi le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu a en effet déclaré que la politique de l’Etat juif à l’égard des prisonniers palestiniens allait être modifiée.

Mahmoud al-Zahar, membre du Hamas, a soutenu que la décision prise par le Premier ministre israélien de durcir la politique à l’égard des prisonniers palestiniens n’était qu’un moyen de “couvrir la responsabilité de Netanyahu dans l’échec des négociations sur Shalit”.

La cruauté est dans l’esprit de ces islamistes protégés par la plupart des pays arabes. Pour avoir demandé une preuve de vie de Gilad Shalit, la Croix Rouge de Gaza s’est attirée les foudres de barbares palestiniens. Ces derniers ont lancé une attaque sur les bureaux de la Croix-Rouge internationale. Des dizaines de manifestants en colère ont jeté des oeufs pourris sur les bâtiments en scandant des slogans affirmant que la Croix Rouge est “à la solde des juifs et des croisés”. Le sigle de l’organistion a été détruit et brûlé.

“Gilad Shalit est à ce jour l’otage français qui a fait l’objet de la détention la plus longue”, a-souligné Alain Juppé hier. Paris continue d’”exiger qu’un droit de visite soit accordé au Comité international de la Croix rouge, conformément au droit international”, a poursuivi le chef de la diplomatie française.

La France n‘abandonnera pas Guilad Shalit a dit Sarkozy à l’occasion du 5e
anniversaires de sa captivité par le Hamas !

Noam et Aviva Shalit, les parents du jeune soldat, ont décidé de porter plainte à Paris avec constitution de partie civile il y a quelques semaines pour “enlèvement et séquestration”, avec comme circonstances aggravantes que leur fils est “retenu en otage” et qu’il a pu “subir des actes de tortures ou de barbarie”

Un juge sera nommé “dans les prochains jours” pour instruire la plainte déposée début juin à Paris par les parents de Gilad Shalit, a déclaré samedi l’avocat de la famille du soldat franco-israélien détenu depuis cinq ans dans la bande de Gaza.

La Maison Blanche de son côté a appelé le Hamas à libérer “immédiatement” Gilad Shalit. “cinq années sont passées depuis que les terroristes du Hamas ont traversé Israël et enlevé Gilad Shalit”, a déclaré, le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney dans un communiqué.

“Pendant ce laps de temps, le Hamas l’a gardé en otage sans accès au Comité international de la Croix Rouge, en violation des standards de la décence élémentaire et des requêtes humanitaires internationales”, est-il écrit dans le communiqué officiel.

“Les Etats-Unis condamnent dans les termes les plus forts possibles sa détention continue, et se joignent à d’autres gouvernements et organisations internationales dans le monde pour appeler le Hamas à le libérer immédiatement”, ajoute Jay Carney.

Ce soir, nous pensons à Guilad Shalit. Citoyen israélien et citoyen français, otage du Hamas depuis 1827 jours. Il était temps que ça bouge -enfin- pour ce malheureux jeune homme dont on est sans nouvelles depuis trop longtemps (silence particulièrement douloureux pour sa famille).

Envoyez un sms au responsable de la Croix Rouge pour le Moyen Orient, et exigez qu’il rende visite à GUILAD SHALIT Il s’agit de Monsieur Abdallah Graba et son N° de mobile est le 00 213 7 70 98 07 75

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*