| More

Cinq ans après la guerre du Hezbollah contre Israel, l’état major de l’armée israélienne comprend aujourd’hui que la 3ème guerre contre les terroristes chiites sera totalement différente de la deuxième.

Selon le journal israélien, Yediot Aharonot, la 3ème guerre aura lieu dans les régions habitées et contre des cellules, à partir desquelles sont lancés les missiles antichars, et contre les dizaines de milliers de missiles et d’obus dirigés vers le front interne dont Tel-Aviv.

Yediot Aharonot ajoute que l’armée est satisfaite du calme relatif sur les frontières, et suit l’armement continu du Hezbollah ce qui constitue une violation de la part du Liban de la résolution 1701 du conseil de sécurité.

Les appareils sécuritaires mènent actuellment une bataille secrète, visant principalement à préserver la force de dissuasion israélienne, en face de Hezbollah et ses sympathisants.

Lors de commémoration de la deuxième guerre contre le Liban, la direction de l’armée du secteur Nord a procédé au renouvellement des officiers. Selon le Général Gadi Arnakout, “l’armée a crée une nouvelle situation sécuritaire, considérée comme la meilleure depuis l’avènement de l’Etat”.

Selon une source israélienne, “Hezbollah avait plus d’une raison pour lancer une offensive contre Israël au cours de ces dernières années, mais il n’a pas fait ce choix. Malgré cela, personne dans la direction de l’armée ne peut pronostiquer quand est-ce que le calme militaire prendra fin ?”

Yediot Ahanot écrit encore que le Hezbollah est occupé par ses problèmes internes, mais il ne néglige pas le moment pour se préparer au nouvel affrontement avec Israël, avec une aide syro-iranienne.

Le secrétaire général du Hezbollah continue à améliorer la qualité de ses missiles et à en augmenter le nombre .Si Hezbollah avait 25 mille missiles en 2006, il en posséderait plus du triple aujourd’hui. L’arsenal militaire en sa possession englobe des missiles longs portés, et pouvant contenir des centaines de kilogrammes de matières explosives, souligne le journal israélien.

Selon un officier de Tsahal, l’armée israélienne a aujourd’hui la capacité de lancer une frappe contre le Hezbollah, et nous n’hésiterons pas à le faire. Lorsque le premier soldat tire le premier coup de feu dans la troisième guerre, la direction du Nord conduira une guerre secrète, comprenant une guerre psychologique, ajoute Yediot Aharanot. Ce faisant, l’armée israélienne conduit des entraînements sur tous les systèmes de combat, incluant des scénarios d’affrontements dans la bande de Gaza, contre les réserves naturelles, le combat souterrain, le lancement de missiles et d’obus, etc.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*