| More

SIONA cite le Journal « Le Monde » devant le Tribunal Correctionnel de Paris pour « Faux Intellectuel
et Usage de Faux »

Dans le Journal « Le Monde » du 07 Septembre 2011, le journaliste Alain Frachon écrivait que la résolution n°181 des Nations Unies du 29 Novembre 1947, portait sur la création de deux états sur le territoire de l’ancienne Palestine mandataire, un Etat Juif Israël et un Etat Palestinien.

Ce qui est totalement inexact.

Roger Pinto, Président de Siona, rappelait au journaliste du « Monde » que la dite résolution ne faisait pas mention d’un Etat Palestinien, mais d’un Etat Arabe. Il lui demandait en conséquence de faire les rectifications nécessaires et ce, en conformité avec la charte de Munich adoptée le 24 novembre 1971 par l ensemble des syndicats de journalistes européens, qui fait obligation de « rectifier toute information qui se révèle inexacte ».

Il lui rappelait aussi que la notion de peuple palestinien n’avait aucune antériorité historique.

Tout en refusant de rectifier son article, Mr Alain FRACHON a admis, par courriel du 26 septembre 2011, avoir volontairement relaté des faits historiques et juridiques qu’il sait être faux : « C’est vrai, reconnait-il, la résolution de l’ONU parlait d’un Etat arabe et non palestinien ».

Maître Marc Bensimhon, avocat de Siona, adressa au directeur du Monde par voie d’huissier une sommation d’insertion dans les délais et conditions prévus dans l’article 13 de la loi du 29 Juillet 1881.

Devant le refus réitéré du journal Le Monde, Siona l’a fait citer devant le Tribunal Correctionnel de Paris, pour Faux intellectuel et usage de Faux.

Paris, le 29 février 2012

Leave a Reply

*