| More

Des milliers d’Italiens ont acclamé la semaine dernière Guilad Shalit alors que l’ex-captif israélien du Hamas s’est rendu au Campidoglio, à Rome, pour y recevoir officiellement le titre de citoyen d’honneur de la cité éternelle.

”Je vous remercie de tout mon coeur pour ce que vous avez fait pour obtenir ma libération”, a déclaré Guilad à la foule, durant la cérémonie très émouvante qui s’est tenue le 17 mai. ”Je veux me souvenir de tous les autres otages emprisonnés contre leur gré, et j’espère qu’ils seront bientôt de retour chez eux”, a-t-il ajouté.

Le maire de Rome Gianni Alemanno a salué le ”symbole d’espoir et de détermination contre la barbarie, la haine et le fondamentalisme” que représente pour lui Guilad Shalit.

Alemanno a déjà rendu visite, en decembre dernier 2012, à Guilad Shalit, à son domicile à Mitzpeh Hila, au nord d’Israël. Il était accompagné de représentants d’organisations juives italiennes. Durant sa captivité, Guilad Shalit avait été fait citoyen d’honneur de la ville de Rome.

Noam, le père du soldat Guilad Shalit, qui avait entamé une tournée afin de recueillir le soutien de plusieurs villes d’Europe pour la libération de son fils, s’est tout d’abord rendu en Italie où il a été reçu , en juillet 2009, par le maire de la ville de Rome, Gianni Alemanno. « Il est de notre devoir de transmettre le message et de tous se battre dans un seul but : Faire ramener Guilad Shalit auprès des siens », avait déclaré ce dernier, qui a attribué le titre de citoyen d’honneur au soldat israélien.

Le maire de Rome a toujours évoqué les liens qui l’unissaient à Israël et à la famille de Guilad, qu’il avait rencontré une premiére fois lors d’une visite à Sdérot, en 2009, et a appelé toutes les capitales d’Europe à en faire autant. Une photo géante de Guilad a été apposée sur la façade du Capitole, accompagné du slogan : « Rome veut son citoyen, Guilad Shalit, libre ! ». Affiches et autocollants ont décoré le Capitole, ainsi qu’un nombre toujours croissant de lettres de soutien.
Le maire de Rome a pris part au combat pour la libération de Guilad Shalit, grâce à l’intervention conjuguée de Karnit Goldvasser et du Keren Kayemeth LeIsraël.

A Rome, il etait possible d’observer sur le Capitole un immense calicot avec la photo de Gilad sur lequel était inscrit rendez nous notre citoyen romain Gilad Shalit (en italien). A ma connaissance l’Italie est le seul et unique pays Européen à manifester sa solidarité avec ce pauvre jeune homme si injustement traité par des meutes de loups.

Les palestiniens ont violé les droits les plus élémentaires de Guilad Shalit censés être protégés par les conventions internationales .Ce ci se fait avec la complicité de la Croix Rouge et la Communauté internationale. N’oublions jamais que Shalit etait utilisé comme monnaie d’échange politique.

Le 25 juin 2006, Guilad est capturé par un commando palestinien à Kerem Shalom. Après presque 2.000 jours de captivité, il a retrouvé ses proches le 18 octobre 2011.

La libération de Gilad Shalit avait suscité des manifestations de satisfaction parmi lesquelles celle du maire de Rome Gianni Alemanno qui fait part du « bonheur » et de « l’émotion » des italiens dans une lettre personnelle au soldat.

Un grand merci à Gianni Al

emanno. Parce que durant cinq il fallait agir et rétablir la liberté de Guilad.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*