Le milliardaire israélo-sud-africain financera la 2e mission lunaire de Bereshit

Le président de SpaceIL Morris Kahn a décidé cette semaine lors de la cérémonie millimétrée de Yom HaAtsmaout qu’il allait contribuer au financement de la seconde tentative d’alunissage d’Israël.

Le philanthrope milliardaire israélo-sud-africain a fait son annonce surprise alors qu’il allumait la torche sur le mont Herzl à Jérusalem.

Première sonde lunaire du monde à être financée par le secteur privé, Bereshit s’est écrasée sur la Lune en avril 2019 en tentant d’alunir, en raison d’une défaillance technique ayant causé l’arrêt du moteur en pleine manœuvre.

Première sonde lunaire du monde à être financée par le secteur privé, Bereshit s’est écrasée sur la Lune en avril dernier en tentant d’alunir, en raison d’une défaillance technique ayant causé l’arrêt du moteur en pleine manœuvre.

Le projet Bereshit relevait d’une initiative conjointe de l’entité à but non lucratif israélienne SpaceIL et d’Israel Aerospace Industries, financée presque entièrement par de célèbres philanthropes juifs, dont Miriam et Sheldon Adelson, Lynn Schusterman et d’autres.

Quelques jours après le crash, Morris Kahn avait déjà annoncé qu’il lancerait le projet Bereshit 2, « Nous avons commencé quelque chose, nous devons le finir. Nous mettrons notre drapeau sur la Lune ».

Israel Aerospace Industries avait alors fait savoir qu’il serait ravi d’y participer, ainsi qu’à d’autres projets de SpaceIL.

Souhail Ftouh