| More

Le Premier ministre belge démissionnaire Yves Leterme ( en photo) se rendra les 4 et 5 septembre en visite en Israël ont annoncé ses services.

“Il évoquera les relations bilatérales que la Belgique entretient avec Israël et avec l’Autorité palestinienne lors de rencontres avec les responsables politiques”, a indiqué le cabinet de M. Leterme dans un communiqué.

Le responsable belge devrait ainsi rencontrer le président Shimon Peres, le Premier ministre Binyamin Netanyahu, le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, et la présidente du parti Kadima, Tsipi Livni. A Ramallah, M. Leterme devrait s’entretenir avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et avec son Premier ministre, Salam Fayyad.

La Belgique exporte en Israël environ 3.9 Milliards Euros et importe d’Israël 2.0 milliards d’Euros. Hors diamants, le total des exportations belges en Israël atteint 890 millions Euros (France 1.15 Md Euros, UK 1.8 Md, Italie 1,7 Md). Les importations belges en provenance d’Israel atteignent quant à elles 690 Millions Euro.

En fait, les relations entre la Belgique et Israël ont toujours été fort bonnes. Une partie importante de la communauté juive de Belgique soutient, via leurs organisations représentatives (en autres le CCOJB), l’Etat d’Israël.

Les originaires de Belgique ou les Belges d’Israël (de nationalité belge ou non) qui résident en Israël sont estimés entre 8.000 et 10.000 personnes (soit l’équivalent de 20% à 25% de la population juive de Belgique), avec parmi eux les victimes de la Shoah de Belgique. Ceux-ci sont les héritiers des Juifs déportés et/ou spoliés en Belgique pendant l’occupation de la Seconde guerre mondiale.
La communauté belge d’Israël, représentée par l’association des OBI (Originaires de Belgique en Israël) et des JOBI (Jeunes originaires de Belgique en Israël) vient de marquer, il y’a quelques jours, le 21 juillet qui est jour de fête nationale en Belgique. Au total, 500 personnes se sont réunies au 49e étage de la tour ronde Azrieli, en présence de leur ambassadrice en Israël, Mme Frankinet, et d’artistes belges. (1)

La communauté belge d’Israël suit avec attention la crise politique qui dure depuis plus d’une année dans ce pays ou, siège des institutions européennes et de l’Otan.

Le Premier ministre belge, Y. Leterme, a présente sa démission au roi, en 2010 .Le départ des libéraux flamands du gouvernement a fait chuter sa coalition. Albert II a jusqu’ici suspendue sa démission. Y. Leterme avait déjà occupé les fonctions de Premier ministre pendant neuf mois en 2008. La Belgique avait alors connu une période d’instabilité politique avec des crises gouvernementales à répétition. Après avoir présenté une première fois sa démission en juillet 2008, refusée par Albert II, Yves Leterme avait définitivement jeté l’éponge.

Ftouh Souhail

(1)JPost: La fête des Belges à Tel-Aviv, par Yaël Halbron

Leave a Reply

*