| More

Une bonne nouvelle pour les habitants israéliens au centre de la Galilée: après  plusieurs années de travaux,  le pays inaugure cette semaine une nouvelle ligne ferroviaire  au Karmiel, dans le district nord d’Israël.

 

Le nouveau chemin de fer à voie double à double  s’étend sur 23 km d’Acre à Karmiel pour joindre Tel Aviv.

 

La plupart de l’itinéraire se trouve à proximité de l’autoroute 85. Deux stations ont été construites, une à Ahihud et une à l’entrée de Karmiel.

 

La ligne de 90 minutes de Karmiel-Tel Aviv va désenclaver la région et doper les échanges. Ce train est par ailleurs une vitrine pour Israël.

 

 

L’architecte Shai Baras, directeur général de la National Road Company d’Israël, qui a assumé la responsabilité de la ligne, a dit que des centaines de milliers d’Arabes israéliens de la Galilée dans le nord d’Israël rejoindront leurs voisins juifs pour profiter d’un nouveau lien de train rapide vers Tel-Aviv.

 

La nouvelle ligne comprend un tunnel de 5 km de long (composé de deux voies parallèles) dans la région montagneuse Acre-Karmiel, près de l’extrémité est de la ligne.

 

L’ingénieur Itamar Galil, chef de projet de la ligne précise que de Karmiel, un projet conceptuel existe pour éventuellement étendre le chemin de fer à Korazim (près de Safed) et de là à Kiryat Shmona à la pointe nord d’Israël.

 

La vitesse de conception du chemin de fer est de 160 kilomètres par heure (99 mph)

 

 

Le ministère des Transports a dit que tous les passagers embarquant à bord du train à la gare de Karmiel et les habitants de 15 villages arabes proches d’Ahihud bénéficieraient de billets gratuits pendant trois mois et d’un rabais de 50 % sur les billets pendant deux ans.

Les 15 villages sont Tamra, Aramshe, Shaab, Abu Snan, Jadida Makar, Arab El Naim, Kfar Yassif, Sheikh Danon, Yarka, Damida, Jules, Yirat, Majed al-Krum, Kaukab Abu al-Hija et Kabul.

Une Gare ferroviaire flambant neuve pour la ville de Karmiel

 

 

La nouvelle gare de Karmiel a pour objectif d’accompagner le développement urbain de cette agglomération arabe  et d’absorber les flux croissants des voyageurs arabes en leur offrant des services répondant aux standards de qualité.

 

La gare est dotée de multiples équipement et commodités dont un hall voyageurs, un parking ainsi que des commerces et un passage sous-terrain.

 

Les villes arabes auront accès à la nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse vers Tel Aviv à partir de Karmiel.

 

Les centaines de milliers d’Arabes israéliens de Galilée, dans le nord d’Israël, profiteront  de cette ligne. Les pressions exercées par les groupes de défense de l’égalité des droits ont permis de garantir que des lignes de bus relieront les communes arabes de Galilée aux gares où passera le train. Une campagne  a été menée par un groupe de défense des droits civils ( Sikkuy – une association qui lutte pour faire avancer l’égalité civique)  qui voulait assurer une égalité d’accès aux transports à tous.

 

La ville de Karmiel en pleine effervescence, était mal desservie par les transports en commun, a nouvelle gare qui peut accueillir jusqu’à 1 million de voyageurs par an et devrait permettre de résoudre le problème.

 

Karmiel a été établie en 1964 et a obtenu le statut de ville en 1986. À la suite du retrait du sud Liban, Karmiel a accueilli des familles de membres de l’Armée du Liban Sud dont la plupart se sont établis dans le quartier Ramat Rabin de la ville.

 

Souhail Ftouh

 

 

Leave a Reply

*