| More

 

Doha, la capitale du Qatar,  a signé un contrat de deux ans pour payer 50 000 dollars par mois à une  organisation de relations publiques qui représente des associations juives et pro-Israël (Bluelight Strategies).

 

Doha cherche des contacts avec la communauté juive américaine et un républicain juif important pour améliorer son image à Washington, D.C

 

La pression sur  l’Emir du Qatar, le Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, a augmenté ces derniers mois à cause de son ouverture à l’Iran et ses liens avec des groupes islamistes radicaux comme le Hamas et les Frères Musulmans.

 

L’administration de M. Donald Trump a envoyé des signaux contradictoires sur la question : alors que le président américain   semblait soutenir les efforts menés par les Saoudiens pour isoler le pays, le secrétaire d’Etat Rex Tillerson s’y opposait.

 

Bluelight Strategies, qui est une firme-conseil en relations publiques de haute performance, se changera de reconstruire l’image du Qatar aux USA. Elle regroupe une quinzaine de professionnels spécialisés en communications stratégiques.

 

Steve Rabinowitz, un des responsables de Bluelight, a dit que “le Qatar peut compter sur le travail de son organisation“. C’est ce dernier qui a signé le contrat, de deux ans, avec l’ambassadeur Mohammed bin Jaham Al-Kuwari.

 

Cette firme de relations publiques pro-Israël possède l’accréditation de qualité A+ de l’Alliance des cabinets de relations publiques des Etats Unis pour la qualité de ses pratiques de gestion  en communications stratégiques.

 

Bluelight Strategies dispose d’un large éventail de possibilités d’accès à des  personnalités pro-Israël à Washington D.C.

 

« Ce contrat de relations publiques au compte du  Qatar ne peut être que dans les meilleurs intérêts des Etats-Unis et de la communauté juive, et nous ne pouvons pas nous permettre de voir le Qatar ostracisé par ses voisins et ainsi poussé dans la sphère d’influence de l’Iran », a déclaré cette semaine Nicholas Muzin, de la firme Bluelight.

 

Muzin, Juif pratiquant, est une étoile montante des républicains conservateurs. Il a été le proche conseiller du sénateur Tim Scott, républicain, et était le conseiller pour la campagne présidentielle du sénateur du Texas Ted Cruz, et du Caucus républicain de la Chambre des représentants américains.

Malgré le soutien sa branche médiatique au Hamas, le Qatar est déjà l’un des seuls états arabes où les Israéliens voyagent librement.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 

Leave a Reply

*