| More

C’est reparti pour un mois de jeûne chez les musulmans en Europe.

Cette année le ramadan frappe à toutes les portes et il n’est plus permis de parler du symptôme de l’islamisation sur le vieux continent.

Les lobbyistes musulmans sévissant en Europe se réjouissent aujourd’hui que l’islam prolifère autour des grandes villes européennes, le voile s’y est banalisé, le niqab y progresse jour aprés jour et les mosquées y attirent plus de monde que les églises.

Deux nouvelles grandes mosquées, à Strasbourg et Villeneuve-d’Ascq, ont accueilli ce lundi les fidèles pour le ramadan illustrant l’enracinement de la communauté musulmane dans ces régions. La grande mosquée de Strasbourg pourra accueillir 1.500 fidèles lorsqu’elle sera inaugurée en novembre prochain.

La communauté musulmane représente 40.000 à 60.000 personnes dans l’agglomération strasbourgeoise (8% à 12% de sa population) selon les estimations. La nouvelle mosquée de Villeneuve-d’Ascq, en banlieue de Lille, a également exceptionnellement ouvert ses portes lundi matin pour une première prière qui a rassemblé plus de 200 personnes. Son inauguration officielle est prévue pour la fin de l’année. L’agglomération lilloise compte quelque 150.000 musulmans, selon le Conseil régional du culte musulman, pour 1,1 million d’habitants.

«Il y a une véritable vie musulmane qui est en train de se développer dans notre pays», s’est réjoui ce lundi sur la radio France Info le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur en observant qu’«il y a des mosquées de plus en plus nombreuses et des personnels religieux de mieux en mieux formés».

La croissance exponentielle du nombre des mosquées sur le sol occidental témoigne de la proportion grandissante d’une population musulmane dont le nombre exact reste étrangement tabou.

Selon une enquête récente de l’Institut national des études démographiques (Ined) et l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), la France compte 2,1 millions de «musulmans déclarés» de 18 à 50 ans.D’autres chiffres parlent de 5 à 7 millions de musulmans dans l’hexagone.

Le ramadan, que les musulmans de France ont entamé ce lundi à l’aube, gagne de plus en plus d’adeptes dans ce pays laïc où l’islam est la deuxième religion après le catholicisme.

Quelque 71% des musulmans de France observent le jeûne du ramadan pendant tous les jours de ce mois sacré de l’islam qui a commencé cette année le 1er août, selon un sondage Ifop paru ce lundi dans La Croix. C’est une proportion “stable” par rapport à 2001 mais “en très forte hausse depuis 1989”, selon l’étude qui indique que 9% des musulmans jeûnent seulement pendant quelques jours sur le mois alors que 20% ne jeûnent pas.

Aucun doute que la montée du nombre des musulmans qui jeûnent en France est un signe de cette spectaculaire avancée d’un islam conquérant qui tente de modifier le paysage français. C’est ainsi que les hommes non musulmans n’y auront plus ni leur place, ni leur mot à dire dans leur propre pays. Et voilà que le lobby immigrationniste va jusqu’à appeler des aménagements spéciales pour ce mois sacré qui constitue l’un des cinq piliers de l’islam.

Saviez-vous par exemple que les musulmanes de France, qui exigent et obtiennent des élus locaux des horaires qui leur sont exclusivement réservés dans les piscines municipales au cours de l’année, peuvent bénéficier aussi des horaires aménagés et des facilitations spéciales durant le mois du ramadan et certains n’hésitent pas demain à parler d’un code du travail qui réservera une mention spéciale.

Dounia Bouzar, directrice du cabinet Consulting Cultes et Cultures (CCC), propose cette idée exotique « Si aucun texte légal n’oblige l’employeur à aménager les horaires pendant cette période (de ramadan, ndlr), il ne faut pas rejeter, par principe, ce type de demande et plutôt rechercher un compromis acceptable par tous ».

Bref, ces mêmes musulmans qui réclament et obtiennent la suppression de la fête de Noël dans certaines écoles primaires, veulent bénéficier d’horaires aménagés pour pouvoir accomplir le jeûne. Cette même population qui prend comme excuse la loi de la laïcité, réclame et obtienne le retrait des sapins de Noël (dans différents établissements scolaires, jusque dans les maternelles) réclament aujourd’hui des horaires spéciaux pour entraver ainsi la productivité.

Pour séduire les musulmans, l’Europe, déjà affaiblie, vieillissante, confrontée à la désagrégation de l’euro, à l’implosion de ses économies et à une islamisation rampante, cède quelques fois aux caprices islamiques.

En Espagne par exemple, les syndicats ont décidé de prendre les négociations pour calmer les 300 000 musulmans du pays. Les syndicats veulent une nouvelle distribution du travail pour répondre aux « besoins personnels » des employés musulmans et des accords ont été signés déjà avec dix entreprises.

Selon Samir Kollech, un responsable syndicale musulman, cette tendance est à la hausse. « Je suis sûr que dans les années à venir, les entreprises signeront de plus en plus » assure-t-il, avec optimisme, au journal El Periodico.

C’est ainsi que l’Espagne pourrait devenir un paradis ramadanesque. Ce ne sont pas seulement ses entreprises que l’Espagne veut remettre à l’heure, c’est son calendrier : le pays ibérique risque de passer à l’hégire.Toute l’Espagne passera à l’islam.

Bref, La liberté religieuse a ses limites, et la tolérance ne permet pas de tolérer l’intolérable, par intérêt électoral, par lâcheté, par ignorance, par indifférence, ou par imbécillité. Ce qui est insupportable c’est cette dictature que les populations immigrées en Europe imposent. La pression des musulmans radicaux (euphémisme) fonctionne toujours de la même, que ce soit pour ‘convaincre’ les individus de porter le hidjab ou de jeûner pendant le ramadan ou pour ‘inciter’ les pays européens à ménager leurs horaires à l’heure islamique.

Les islamistes savent très bien qu’ils finiront par vaincre par étape au nom de ce multiculturalisme et également qu’ils peuvent se servir des principes républicains pour faire valoir leurs ‘droits’. Leur premier objectif est de substituer la charia aux lois en vigueur en Europe. Il serait peut être temps de faire savoir à vos représentants politiques qu’il n’y’a pas de place pour l’aveuglement ou la stupidité, car nous touchons là aux limites de la démocratie.

Ftouh Souhail, Tunis

Leave a Reply

*