| More

r7

 

L’excellence  des relations entre le Rwanda et Israël ont été encore confirmée.

 

Ce Mercredi, 6 juillet 2016, Mr Netanyahu a passé la journée à Kigali, où il a visité le mémorial pour le génocide du Rwanda de 1994 au cours duquel plus d’un million de Tutsi ont été tués, et il a rencontré le Président Paul Kagame (en photo). Les deux dirigeants ont déjeuné ensemble, ils ont signé aussi des accords de coopération bilatérale et ils ont tenus une conférence de presse commune.

 

Ils ont ensuite tenus une réunion élargie entre les deux missions concernées des pourparlers entre les  deux pays pour voir comment élargir la coopération entre les deux pays dans de nombreux domaines, y compris la coopération militaire, la sécurité, l’énergie, l’eau, les infrastructures et l’agriculture.

 

Les ambassadeurs des deux pays ont signé des accords sur l’exemption de visas de voyage pour les passeports diplomatiques et un mémorandum d’accords sur la coopération dans l’innovation, la recherche et le développement et un protocole d’accord sur la promotion du tourisme.

 

Netanyahu  a déclaré lors d’une conférence de presse avec le Président rwandais Kagame:

 

«Je suis très honoré de visiter votre beau pays.  Vous avez visité Israël plusieurs fois et maintenant j’ai l’honneur de visiter le Rwanda. Je l’attendais depuis longtemps »

 

Il a ajouté « Nous avons eu d’excellents entretiens et très direct sur la coopération dans le domaine de l’agriculture, l’eau, les transports, le tourisme et les échanges d’étudiants et tout  ce qui concerne les questions importantes pour la sécurité de nos deux pays. »

 

En 2014, les gouvernements rwandais et israélien ont signé déjà à Kigali, la capitale rwandaise, un accord visant à renforcer leur coopération dans les domaines de la santé, de l’agriculture, de l’éducation et du développement socio-économique. L’accord avait  été signé à l’époque par les ministres des Affaires étrangères des deux pays, Louise Mushikiwabo (Rwanda) et Avigdor Liberman (Israël).

 

 

Cette visite de Mr Netanyahu va relancer les travaux de la commission mixte entre les deux pays galvanisée par un pacte stratégique. Israël  dit qu’il attache une très grande importance  à cette visite. L’ultérieur développement de la coopération multiforme correspond tout à fait aux intérêts  des deux pays.

 

La visite de Mr Netanyahu a permis d’examiner très concrètement l’état et les perspectives du perfectionnement des rapports bilatéraux réciproquement avantageux entre Jérusalem et Kigali.

 

Les deux dirigeants ont également procéder à une évaluation globale de l’état de mise en œuvre des programmes et projets de développement israéliens au Rwanda.

r5

Le Rwanda souhaite diversifier ses relations économiques avec Israël et encourager davantage les opérateurs israéliens à entreprendre des partenariats dans les activités de production de biens et de services.

 

Profiter de l’expertise de l’ingénierie israélienne

 

Le Rwanda veut  profiter de l’expertise de l’ingénierie de l’Etat Juif dans un projet de transport destiné à faciliter les échanges commerciaux et régionaux.

 

Le pays souhaite bénéficier une assistante technique  pour  la réhabilitation d’une route de 208km qui traverse le pays du Nord au Sud, reliant Kagitumba (frontière Rwanda/Ouganda) à Rusumo (frontière Rwanda/Tanzanie).

 

Selon les rwandais  ce projet va participer à réduire la pauvreté, à offrir un meilleures accès à l’emploi et aux services de base, tels que la santé et l’éducation. En stimulant le développement d’activités agricoles, il contribuera aussi à renforcer la sécurité alimentaire. En réduisant le coût logistique du transport, il poussera les entreprises à se développer, participant à l’industrialisation.

La mise en œuvre de ce projet entre en droite ligne des programmes d’aide techniques offerts par Israël aux pays africains.

 

 

Souhail Ftouh

 

Leave a Reply

*