| More

tour fd

Quand le tourisme va, tout va !! Mazel Tov pour ces bons chiffres :

Selon le Bureau central des Statistiques, le secteur du tourisme a battu des records en 2013 avec l’entrée de plus de 3.5 millions de visiteurs sur l’ensemble de l’année derrière et une contribution de 40 milliards de shekels (8,5 milliards d’euros) à l’économie, révèle un rapport du ministère israélien du Tourisme publié il y a quelques jours.

Les touristes sont principalement originaires desÉtats-Unis, de la Russie, de France d’Allemagne et du Royaume-Uni.
Jérusalem reste la première ville touristique du pays ; 75% des visiteurs y séjournent pendant leur voyage. Le site le plus visité en Israël est le Mur des Lamentations (ou Mur occidental) dans la Vieille ville de Jérusalem avec 68% de touristes 2013.

Selon le Bureau central des Statistiques, le nombre d’entrées en Israël au mois de décembre 2013 a augmenté de 14% par rapport à l’an dernier. Un chiffre record qui reflète une augmentation générale de 0.5% du nombre de touristes sur l’ensemble de l’année, précise le communiqué du ministère du Tourisme. Sur les 272 000 visiteurs qui se sont rendus en Israël en décembre, 241 000 étaient des touristes. C’est 24% de plus qu’en 2012 et 11% de plus qu’en 2011.

De plus en plus de gens se rendent compte qu’Israe?l est un endroit stable et su?r.

Selon une étude récente, initiée par Jewish News et menée par EasyJet, sur plus de 500 passagers, 65% des touristes qui rentrent en Grande-Bretagne après une première visite de l’État Juif ont une impression « meilleure » d’Israël révèle une enquête publiée en décembre 2013 dans la presse anglaise.

Prés de 78% des passagers ont promis « vouloir retourner en Israël ! » et 82% ont affirmé être prêts à « recommander » Israël à ses amis.

L’ambassadeur israélien à Londres, Daniel Taub, a pu consulter ces résultats.
« A première vue, c’est bon. Mais c’est aussi préoccupant. Cela confirme que les gens sont déconnectés d’Israël, qu’ils ont beaucoup de perceptions négatives. Le fait est que la majorité des gens ne se rendra jamais en Israël et que leurs idées fausses sont peu susceptibles d’être corrigées. »

L’année 2014 commence bien

Le mois dernier, 229 000 touristes visitaient Israël, pour venir y séjourner plus d’une nuit, une augmentation de 19%, par rapport à  janvier 2013.

D’après le Bureau Central des Statistiques, on compte 167 000 entrées par voie aérienne, une augmentation de 16% par rapport à Janvier 2013, dont 6000 par vol direct à destination d’Eilat (une augmentation de 66% par rapport à janvier 2013), 33 000 par la poste-frontière (une augmentation de 39% par rapport à janvier 2013), 22,000 par la frontière qui sépare Israël de la Jordanie (une augmentation de 27%) et 10,800 par Eilat via Taba (une augmentation de 20% par rapport à Janvier dernier). 

Uzi Landau
Le Ministre du tourisme, Uzi Landau, est le premier à se réjouir de cette augmentation générale.

« C’est une belle année qui s’annonce, suite aux excellents résultats qu’on a eu en 2013? a t-il déclaré.

Pour Uzi Landau, cet engouement est lié à la diversite? des activite?s propose?es et à la richesse du patrimoine israélien. Satisfait du succe?s du tourisme en Israe?l, le ministre estime que le tourisme est important pour son pays.

« En plus des retombe?es e?conomiques, nous pensons qu’il permet de re?duire les distances, de rapprocher les cultures. Nous espe?rons que les gens viendront constater par eux-me?mes qu’Israe?l est un pays libre et ouvert, ou? les droits de l’homme sont respecte?s. » 

Il y a quelques jours le ministre israélien du Tourisme, Uzi Landau, était de passage à Paris pour faire la promotion de son pays. Il a participé à l’ouverture de l’International Mediterranean Tourism Market (IMTM).  Cet événement permet de rassembler les professionnels issus de l’industrie du tourisme, d’Israël comme d’outre-mer. À cette occasion, Landau a présenté Israël et son potentiel touristique devant une douzaine d’agents de voyage, et de Tours-opérateurs.

Le ministre a affirmé que « les tourismes religieux, historique et culturel restent majoritaires. Mais nous avons de?veloppe? une offre de loisirs importante. Le voyageur pourra trouver toutes sortes de restaurants, assister a? un concert de l’orchestre philharmo- nique, pratiquer des sports extre?mes, faire du ve?lo dans le nord du Ne?guev, de?couvrir des vins… dont certains ont remporte? des prix internationaux ! »

Mr Landau estime qu’ « Il y a 26 millions de touristes français potentiels, pourquoi ne viennent-ils pas davantage en Israël ? Je pense que l’une des raisons est que les gens ont entendu parler de Jérusalem, Nazareth… depuis leur enfance, mais que beaucoup ne savent pas que ces villes se trouvent en Israël » a t-il dit.

Le ministre pense qu’il y a une marge de progression du tourisme en Israël : «  Le tourisme peut encore progresser. Mais nous devons développer nos infrastructures, et faire baisser les prix. Il faudra construire des hôtels, et en particulier des établissements abordables pour les plus petits budgets. Mais cela prendra du temps. »

Il a conclu qu’ « avec l’accord Open Sky que nous avons mis en place avec les compagnies aériennes, on trouve des billets à 50 euros. Si les Français trouvent qu’il fait trop froid à Paris, ils peuvent prendre un avion et passer trois jours en Israël, pour être de retour le lundi ! » (1).

L’État d’Israël accueille chaque année de plus en plus de touristes venus du monde entier qui viennent apprécier la douceur du climat tout au long de l’année et découvrir les nombreux sites historiques qui jalonnent les quelques 30 siècles d’histoires qui se sont superposés dans cette région.

Souhail Ftouh

(1) Source : Direct Matin, 2 février 2014

toruisme
tourims522ss
tourisme 5522
s tlvv
J2RUSALEM

Leave a Reply

*