| More

SIAL CHINA

 

Des entreprises israéliennes participeront, du 5 au 7 mai 2016, au Salon International des Produits Alimentaires et des Boissons “SIAL CHINA” qui se tiendra à Shanghai en Chine.

Trois milles entreprises seront au rendez-vous venus de 95 pays feront le déplacement, et auront lieu des conférences destinées spécialement aux PME exportatrices et un accueil est prévu pour les entreprises étrangères souhaitant découvrir les filières agroalimentaires en Chine.

C’est l’un des salons professionnels que les professionnels chinois adorent. Le Salon “SIAL CHINA” rassemblera des opérateurs impliqués dans le soutien à l’exportation des entreprises agroalimentaires chinoises.On notera aussi la présence du holding d’Etat COFCO (numéro un de l’agroalimentaire chinois), le shanghaien Bright Food, WH Group et le Chongqing Grain Group.

L’industrie agroalimentaire chinoise s’est engagée dans une profonde mutation, toujours en cours, pour répondre à une consommation qui augmente. La Chine –qui consomme le quart de la viande et de la bière mondiale– dépend de ses importations.

Selon le cabinet d’intelligence économique DCA Chine-Analyse sur l’évolution de l’industrie agroalimentaire chinoise, la Chine sera de plus en plus dépendante de l’extérieur. Le marché agroalimentaire chinois, en plein essor, est estimé à 140 G$ en 2015.

La Chine, devenue le nouveau royaume du business mondial, présente un incroyable potentiel pour les entreprises israéliennes. La concurrence est féroce dans le marché chinois de l’agroalimentaire qui reste un marché encore jeune avec une faible diversité de l’offre.

 

 

L’empire du Milieu est le cinquième consommateur mondial du vin

 

L’engouement des Chinois pour le vin s’est accéléré depuis dix ans note l’étude du cabinet britannique IWSR (International Wine and Spirits Research). La consommation de vin avait augmenté de 103,7 %. La Chine est déjà le premier consommateur mondial de vin rouge.

 

wine-in-China

Une entreprise chinoise comme « Yesmywine » se targue d’avoir 5 millions de personnes enregistrées sur son site Internet et de vendre plus de 10 000 bouteilles par jour !

Plus de 80% des vins consommés en Chine sont élaborés sur place. Cependant, les vins importés gagnent du terrain les importations ayant été multipliées par sept entre 2010 et 2015.

Une édition asiatique du salon international du vin et des spiritueux se tiendra du 27 au 29 mai 2016 à Hongkong.

 

 

Dans le secteur du vin, les produits israéliens gagnent des parts de marché.

 

 

Lenny Recanati, l’un des propriétaires de la cave des vins israéliens de qualité Recanati Winery de Haute Galilée (vallée de Héfer) a dit :

« Nous commercialisons dans le monde entier, y compris Chine et je n’ai aucun doute que nous allons continuer à gagner des parts de marché en Asie. »

Dans les vins des domaines Recanati Winery, les Chinois apprécient spécialement le Cabernet Sauvignon et de merlot (vins rouges), ainsi que le cabernet francs, le shiraz, le zinfandel (vins rouges aussi).

 

recanati-winery

La Recanati est devenu rapidement un des grands noms du vin israélien. Rappelons que Le magazine Wine Spectator a choisi en 2015 le Cabernet Sauvignon des parmi les 100 meilleurs du monde. Les vins Recanati ont des tanins intenses, une acidité équilibrée et un potentiel de vieillissement important.

Pour les Israéliens de nouveaux marchés de niche restent aussi à explorer en Chine tel que la restauration haut de gamme, l’alimentaire bio, l’alimentation infantile et le chocolat.

A Pékin les restaurants gastronomiques revendiquent 10 millions de clients réguliers et les restaurants non spécialisés en cuisine chinoise ont doublé en 3 ans et même triplé à Shanghai !

Les consommateurs informés et aux salaires élevés sont de plus en plus sensibles aux questions des produits « bio » pour des raisons diététiques et de santé.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*