| More

israel-club-barcelonais-_condition du qatar


Le Président du club FC Barcelone Sandro Rosell à coté du Président Israelien Shimon Pères

Certains sites antisionistes arabes qui se préoccupent du monde du sport sont furieux de cette nouvelle scandaleuse, selon eux.

Le cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani -dont la fortune est aussi longue que son patronyme – l’émir du Qatar vient d’autoriser le FC Barcelone, qui reçoit 150.000 millions d’Euros de budget en provenance d’une organisation basée à Doha au Qatar, à se rendre en Israël !

« Nous irons à Tel Aviv et à Jérusalem sur l’invitation du Président Shimon Pères. Et nous jouerons un match amical contre une équipe composée de joueurs israéliens, mais aussi de joueurs palestiniens » a annoncé Lionel Andrés Messi footballeur international argentin évoluant comme attaquant au FC Barcelone.

L’équipe qui va jouer contre le club espagnol devra être mixte, à savoir composée d’une sélection de joueurs israéliens et des joueurs palestiniens venant des Territoires. En effet l’idée d’une équipe binationale semble avoir été proposée comme condition par l’Émir du Qatar pour que l’équipe de FC Barcelone puisse se déplacer en Israël.

Le Président du club Sandro Rosell a présenté cette initiative à Tel Aviv, la semaine dernière, dans une déclaration commune avec le président d’Israel Shimon Peres. Rosell estime que « il est aujourd’hui de bon ton d’être toujours dans la demi-mesure: si on aime bien Israël, il faut montrer qu’on aime bien aussi les Palestiniens. Sinon, on ne fait rien pour personne. »

« Nous ne savons pas encore si nous jouerons contre une équipe composée de joueurs des équipes nationales ou non, mais si ils veulent jouer contre nous, ils vont devoir bien s’entendre ! » a ajouté le président du club espagnol (1).

Shimon Pères a, dès l’annonce de l’événement, salué les membres de l’équipe sportive de Barcelone. Ce sera « une grande fête et avec un message de paix pour nous et nos voisins », a t-il dit lors d’une conférence de presse à Ramat Gan. « Les enfants veulent être comme les joueurs de Barcelone, et ce projet peut transmettre un message positif et important » a ajouté le Président israélien.

Dans sa déclaration, Shimon Pères a fait l’éloge du club : “Dans le monde il y a beaucoup d’États et de Présidents. Je suis celui d’Israël, mais dans le monde il n’y a qu’un seul Barça et vous en êtes le Président, et c’est très important. C’est un plaisir d’être ici et d’avoir l’opportunité de mettre en route ce projet commun. Son slogan est “Plus qu’Un Club” et c’est vrai. Nous travaillerons avec vous monsieur Rosell et avec le Président de l’Autorité palestinienne pour organiser cette rencontre. Et surtout si cela peut aider nos jeunes”.

Le match va se jouer le 31 juillet prochain. Ce match sera l’occasion de voir Lionel Messi, l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du foot, s’entraîner et jouer en Israël (2).

Une délégation du club s’est rendue à Jérusalem pour y visiter les lieux emblématiques de la ville. L’expédition du FC Barcelone s’est rendue aussi au Mémorial Isaac Rabin, sur la place qui porte le nom du dirigeant politique assassiné en 1995 après avoir prononcé un discours de paix. Le Président du club Sandro Rosell et le vice-président Javier Faus ont fait un repas privé avec Yair Lapid, leader du parti centriste Yesh Atid.

Les sites antisionistes arabes, qui se préoccupent de sport, sont furieux de la visite du club espagnol dans l’ État juif surtout que ce club est fiancé par le riche émirat du cheikh Hamad ben Khalifa. Un site arabe titre même « l’émir du Qatar a encouragé la visite du club de Barcelone en Israël », le lui reprochant (3).

Les commentateurs arabes avaient été outrés, l’an dernier, lorsque le FC Barcelone avait offert un billet de faveur à Gilad Schalit. Ce dernier a été détenu pendant cinq ans par le Hamas, qui gouverne Gaza, avant d’être libéré en 2011.

Notant qu’à grands coups de millions de dollars provenant du Qatar Sports Investments, le Qatar s’est invité sur le maillot de FC Barcelone. D’autre part, Qatar Airways est devenu le nouveau sponsor commercial du Club à partir de la saison 2013-2014 ( montant de 33 millions d’euros la saison). Pour la première fois de sa riche histoire, le FC Barcelone arbore donc un sponsor commercial venant d’un pays arabe (4).

Le président du club espagnol Sandro Rosell était bien plus pragmatique que son prédécesseur Joan Lapor. L’an dernier pour convaincre son monde, il va même jusqu’à brandir la sempiternelle menace : « Si le Qatar n’investit pas à Barcelone, j’ai peur qu’il aille financer le Real Madrid. ». Et quelques mois après son élection, en décembre 2010, Sandro Rosell avait annoncé que le FC Barcelone remplacera l’agence des Nations unies (UNICEF) par la très humanitaire Qatar Foundation.

Ftouh Souhail

(1)Voir:http://www.fcbarcelona.com/fr/club/detail/article/le-fc-barcelone-se-propose-pour-jouer-un-match-pour-la-paix-entre-israel-et-la-palestine

(2) Ce génie argentin est devenu le premier footballeur de l’histoire à remporter le Ballon d’or pour la quatrième fois consécutive. Détenteur du trophée depuis 2009, l’attaquant du FC Barcelone entre dans la légende en dépassant les Hollandais Marco Van Basten, Johan Cruyff et le Français Michel Platini, qui furent chacun récompensés à trois reprises. L’UNICEF avait nommé ce footballeur au poste d’Ambassadeur itinérant pour le monde entier en mars 2010.

(3) Le lien en arabe :http://www.al-nhar.com/index.php?aa=news&id22=3227

(3) Le FC Barcelone n’est bien entendu pas une exception. À l’instar du PSG, de Manchester City et bientôt du Real Madrid, le club culé profite des richesses infinies des pays du Golfe, histoire de combler des dettes abyssales et de pouvoir continuer sur un train de vie démesuré.

Leave a Reply

*