| More

La presse israélienne et européenne fait savoir que le ministère israélien des Affaires étrangères, dirigé par Avigdor Lieberman, prépare “une vaste campagne de relations publiques en Europe pour rehausser l’image du pays”.

Des instructions ont été données en ce sens aux ambassades à Londres, Berlin, Rome, Madrid, Paris, La Haye, Oslo et Copenhague, selon cette source.

Selon le quotidien israélien Haaretz, le budget du ministère pour les relations publiques dans ces 8 capitales a été doublé. Chaque ambassade a reçu pour consigne de préparer une liste d’au moins 1000 personnes, dans chacune de ces capitales, jusqu’au 16 janvier 2011, indique le journal. Il s’agirait aussi bien de membres de la communauté juive, de Chrétiens pro-israéliens, de journalistes, de chercheurs que d’hommes politiques.

Les représentations diplomatiques israéliennes devraient les contacter et les tenir informer des récents développements politiques, comptant sur leur aide bénévole pour prendre la défense de l’Etat hébreu.

Le ministère envisage également, pour la première fois, de se servir de sociétés de relations publiques et de lobbyistes, écrit ainsi le Nouvel Obs.

Le porte-parole du ministère Yigal Palmor, interrogé par l’AFP s’est abstenu de confirmer ou démentir la nouvelle, indiquant qu’il ne “pouvait faire de commentaire sur des documents internes” au ministère. (Avec AFP).

Israël va investir des millions dans cette campagne médiatique dont le but est de réparer l’image endommagée du pays. La campagne, initiée par le Ministère des Affaires Étrangères Israélien et le Ministère des Finances, sera centrée sur l’amélioration de l’image d’Israël en Europe.

La campagne de communication est estimée à huit millions de shekels. Elle aura deux axes principaux : les médias et la culture. Des délégations de journalistes, d’écrivains et d’hommes d’affaires à l’étranger seront invitées à participer à des conférences en Israël, ainsi qu’à l’étranger.

«Notre objectif est de créer une image positive d’Israël. Nous allons faire cela par des présentations objectives du pays », a déclaré Noam Katz, directeur du Département de l’Information.

Les ambassades israéliennes à l’étranger avaient remis il y’a un an des rapports au Ministère des Affaires Etrangères. Selon ces rapports, la guerre sur Gaza (décembre 2008/janvier 2009), a engendré un grand dommage pour l’Etat Hébreu.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*