| More

Au milieu du désert, la terre d’Israël est aujourd’hui le troisième exportateur de fleurs coupées vers l’Union européenne derrière les Pays-Bas et le Kenya.

Selon les données publiées par l’association des horticulteurs, 850 millions de fleurs ont été semées et récoltées en Israël l’an dernier, les ventes se sont montées à 200 millions de shekels en Israël et à 750 millions de shekels à l’étranger.

L’anémone a été la fleur la plus populaire en Israël en 2011. On retrouve juste derrière, sur la liste des fleurs les plus vendues, les boutons d’or et les nymphéas.

L’anémone est la fleur à bulbe qui offre de magnifiques couleurs dès que revient le printemps.

Grâce à un climat très clément et 300 jours d’ensoleillement minimum par an, les ventes de fleurs à l’export rapportent plus de 200 millions de $ annuels à l’économie israélienne. Chaque année, plus de 1,5 milliards d’unités sont produites (dont 90% pour l’export) soit le double d’il y a 10 ans.

Le montant des exportations de fleurs et graines israéliennes s’élève à 200 millions de dollars par an. Israël se place parmi les 10 principaux exportateurs de fleurs mondiaux

A l’occasion de la fête de l’amour le mois prochain, Israël va expédié en quelques jours vers l’Union Européenne environ 50 millions de fleurs. Une flotte de quelques 20 avions participera à ce pont aérien pour transporter plusieurs milliers de tonnes de fleurs fraîchement coupées. Ces lots arriveront dans la nuit à la bourse aux fleurs aux Pays Bas.

Pour la France spécifiquement, les fleurs arrivront via des cargos spécialisés des compagnies israéliennes Cargo Air Line (CAL) ou El Al à Marseille. Pour la Belgique les fleurs arriveront via des cargos spécialisés à l’aéroport de Bierset – Liège.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*