Les banques allemandes seront obligés de fermer les comptes des ONG anti-israéliennes

Berlin a décrit l’organisation de boycott anti-Israël comme un mouvement illégal qui “remet en question le droit d’Israël à exister “. La campagne Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël a été jugée antisémite par l’Office fédéral de protection de la constitution de Berlin.

L’Office fédéral de protection de la constitution (en allemand Bundesamt für Verfassungsschutz ) est un service allemand de renseignements exerçant son activité sur le territoire national, dont la mission essentielle est de surveiller les activités contraires à la constitution de la République fédérale d’Allemagne.Il est placé sous l’autorité du Ministère fédéral de l’intérieur.

L’Office qui observe les activités antisémites au sein de la vie politique allemande, a décrit la campagne BDS comme un mouvement dissident peu rigoureux, dont certains composants « remettent en question le droit d’Israël à exister et accusent tout Israël de racisme ».

Un rapport de l’Office « évoque une zone d’ombre » entre « la critique légitime de la politique israélienne et l’antisionisme et l’antisémitisme » et se base sur la notion d’antisémitisme telle qu’elle est définie par le groupe d’experts indépendants sur l’antisémitisme du parlement allemand, adoptée en avril 2018.

Ce rapport survient après que le maire de Berlin Michael Müller s’est associé à Josef Schuster, président du Conseil central des Juifs d’Allemagne pour interdire l’utilisation de salles de la ville et de fonds municipaux à l’intention de groupes qui soutiennent le mouvement de boycott d’Israël. Berlin est devenu la troisième ville, après Munich et Francfort, à s’opposer à cet activisme.

Les Etats-Unis exhortent les banques allemandes à supprimer leurs comptes BDS

Pour la première fois, un responsable américain a appelé les banques allemandes à fermer les comptes des organisations qui promeuvent le boycott anti-israélien.

L’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell, a appelé cette semaine les banques allemandes à cesser de fournir des services aux organisations soutenant le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui cherche à délégitimer l’État d’Israël.

Selon Grenell, les banques allemandes devraient “couper les liens avec toutes les organisations liées au mouvement BDS” sur la base d’une résolution parlementaire condamnant le mouvement et appelant le gouvernement fédéral allemand à s’y opposer, a rapporté le Jerusalem Post.

Les organisations et les personnes qui compromettent la sécurité d’Israël doivent être condamnées“, a déclaré Grenell à la poste.

Grenell avait fait un rapport sur la Banque allemande pour l’économie sociale (Bank für Sozialwirtschaft) qui héberge un groupe BDS appelé “Voix juive pour une paix équitable au Moyen-Orient”, identifié comme antisémite par le Conseil central des Juifs en Allemagne.

Parmi les autres banques allemandes qui ont appelé à la rupture des liens avec les groupes BDS, on peut citer Deutsche Bank, Commerzbank, Postbank, German PayPal et DAB Bank.

Afin de renforcer la pression sur la Banque allemande pour l’économie sociale, un des actionnaires de la banque, une organisation appelée le Conseil central des affaires sociales des Juifs en Allemagne (ZWST), a été priée de se désinvestir de la banque.

Parmi les organisations qui ont demandé à la banque de cesser de travailler avec les groupes BDS, citons la Société d’amitié germano-israélienne et le Centre Simon Wiesenthal.

La branche allemande du mouvement BDS pourrait être forcée d’abandonner le compte en banque qu’elle utilise pour récolter des fonds.En général, la banque ne peut clôturer un compte sans explication, et donne un avis de 60 jours de délai au client. Les comptes liés à des activités illégales prouvées peuvent être clôturés plus rapidement.

La loi allemande n’interdit pas les campagnes anti-Israël à moins qu’elle n’appelle spécifiquement à la mort des juifs ou à la destruction d’Israël. En 2016 la Commerzbank d’Allemagne a clôturé un compte pro-BDS lié à des groupes qui appelle à la destruction d’Israël

Souhail Ftouh