| More

philnf

Le petit pays d’Israël est toujours présent dans le monde lorsqu’il s’agit d’apporter son aide lors de catastrophes naturelles. Personne (en Israël) n’oublie les images émouvantes et impressionnantes de soldats et officiers de Tsahal sur les lieux du tsunami qui a ravagé l’Asie du Sud-est, en décembre 2004, tuant plus de 230 000 personnes ou lors du terrible séisme qui a frappé en janvier 2010 Haïti.

Depuis quelques jours Tsahal a mis en place un grand hôpital de campagne afin de soigner les victimes du typhon Haiyan qui a touché, le 9 novembre dernier, les Philippines et qui a fait plusieurs milliers de morts. 

L’État d’Israël a envoyé aussi deux Boeing 747 avec 234 médecins, infirmiers et techniciens médicaux aux Philippines. La moitie de ces personnes sont des médecins ou du personnel médical, les autres étant des forces de secours et de sauvetage ainsi qu’une force de sécurité militaire.

Ces forces médicales de Tsahal et de la défense civile apportent actuellement une aide humanitaire aux victimes du typhon qui a touché les Philippines. L’aide d’ Israël concerne aussi le domaine de la purification de l’eau et des moyens de filtrage d’eau pour les victimes.

« La santé est l’une des préoccupations les plus urgentes, en raison de l’impact du typhon sur les systèmes d’assainissement et d’approvisionnement en eau », explique le colonel Doudou Dagan,  médecin chef charge de l’hygiène.

La délégation a décollé de l’aéroport Ben Gourion le 13 novembre à bord de deux avions civils qui ont été réquisitionnes pour cette mission, avec 100 tonnes de matériel, de nourriture et d’eau. Les avions ont atterri a l’aéroport de Cebu, qui se trouve à environ 100 kilomètres de la ville de Tacloban qui a été l’une des villes les plus meurtries par la tempête.

Le point central de cette aide est basé sur les soins médicaux portés aux blesses, et ce grâce à un grand hôpital de campagne qui vient d’être installé aux alentours d’un des lieux sinistres pour mette en place les premières mesures en matière de santé.

L’équipe a établi une clinique médicale opérationnelle afin de s’occuper des blessés et des réfugiés de la région. Le ministère israélien des Affaires étrangères et l’ambassade israélienne aux Philippines tentent de faciliter l’envoi des équipes et coordonnent également les communications entre les autorités locales et la délégation médicale de Tsahal.

Le ministre de la défense, Moshe Ya’alon, a dit que “Nous donnerons aux philippins la meilleure aide possible”. L’hôpital de Tsahal comprend des salles d’urgences et de traitement des traumatismes et une salle d’opération.

Une partie des médecins militaires qui sont partis sont des médecins réservistes sous la responsabilité du commandant de l’unité de secours national, le colonel Ramtin Sabati. En plus de cela, des soldats combattants de l’unité de secours et de sauvetage ont été envoyés avec du matériel spécial.

L’hôpital de Tsahal aux Philippines a été mis sur pieds et accueille déjà ses premiers patients. Les populations locales reconnaîssent la qualité des soins médicaux apportés par Israël. Un bébé est même né dans l’hôpital et sa mère a décidé de l’appeler Israël en signe de reconnaissance.

philif

Ce bébé est né dans le centre médical israélien.Grace aux soins des médecins de Tsahal, le bébé est en bonne santé.

philnbaby

Le nouveau né s’appelle Israël: « C’est le premier bébé que nous accueillons ici. Il va bien, et nous avons réussi à stopper les saignements de la mère », a confié le médecin militaire israélien le colonel Doudou Dagan, médecin chef charge de l’hygiène.

En Israël différentes ONG  mobilisent leurs équipes pour partir aider les populations qui ont subi la violence du typhon Haiyan. L’équipe des membres de ZAKA (ceux-là même qui s’occupent de récupérer les “morceaux” humains lors des attentats palestiniens) vont envoyé leurs volontaires qui vont apporter sur place une unité de traitement de l’eau, centaines de kilos de médicaments ainsi que des kits de soins d’urgence.

Les Juifs ont toujours fait du H’essed ( générosité) à toutes les nations du monde et continent de le faire.

Souvent les Israéliens sont les premiers qui s’empressent d’aller sauver l’humanité partout où la terre tremble, ou les vagues se détachent de la mer ; ils se sont rendus en Thaïlande, en Italie, à Haïti, en Fukushima, en Nouvelle-Zélande, en Turquie, en Vendée et partout ailleurs…

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*