| More

Le solde commercial de la France par rapport à Israël a atteint un excédent de 239,1 millions d’euros en 2011 contre 222,6 millions d’euros l’an passé. Les exportations françaises, 1,3 milliards d’euros en 2011, ont davantage augmenté que les importations en provenance d’Israël (997 millions d’euros). La position de la France en tant que 10e fournisseur d’Israël reste inchangée.

Israël représente un marché important pour la France avec un doublement des échanges en 10 ans. Plus de 6000 entreprises françaises travaillent avec Israël et 700 entreprises israéliennes sont orientées vers le marché français. Une cinquantaine de grandes entreprises françaises, dont quelques-unes du CAC 40, sont présentes en Israël. Parmi les principales : Accor, Air France, Alcatel, Alstom, BNP Paribas, Calyon, CIC, Club Med, Dexia, L’Oréal, Sanofi Aventis, Schneider Electric, Veolia… (Liste non-exhautive).

La France veut renforcer les échanges économiques avec l’Etat d’Israel dans les secteurs de pointe comme l’énergie solaire et les biotechnologies. Le marché israélien, qui est l’un des plus sophistiqués, bénéficie d’une des plus fortes croissances des pays développés

Le groupe français Alstom a annoncé, en juin dernier, avoir remporté un contrat d’une valeur d’environ 500 millions d’euros auprès de la compagnie israélienne Dalia Power Energies Alstom va construire cette centrale électrique au gaz d’une puissance de 835 MW, (soit environ 7% de la base installée du pays). Ce contrat a été obtenu auprès de la compagnie israélienne Dalia Power Energies. La centrale, située à 40 km au sud-est de Tel-Aviv, devrait être mise en service en 2014. Ce projet marque l’entrée d’Alstom sur le marché israélien du gaz et constituera la plus importante centrale électrique privée du pays.

Les hommes d’affaires français sont auissi de plus en plus attirés par le secteur israélien des télécommunications. Après les investissements de Patrick Drahi dans la télévision par câble (Hot) et de Michael Golan Boukobza dans la téléphonie mobile (Golan Telecom), c’est au tour de Yariv Elbaz de faire son apparition dans les colonnes financières de la presse israélienne. Inconnu du grand public, l’homme d’affaires français semble s’intéresser de près à la chaîne 10 de la télévision israélienne (Channel 10 TV): celle-ci connaît des difficultés financières et cherche un repreneur

Du 20 au 23 février prochain, quelques jours avant l’ouverture du Salon de l’Agriculture de Paris, la Fondation France Israël, Présidée en France par Nicole Guedj et en Israël par Edouard Cukierman, veut faire découvrir aux leaders du secteur primaire français, les spécificités du modèle agricole israélien.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP) et la Chambre de Commerce France-Israël (CCFI), en partenariat avec le Département Commercial de l’Ambassade d’Israël à Paris organisront le 2 avril prochain des rencontres économiques et technologiques à la CCFI (1).

Depuis quelques jours, la Chambre de Commerce Israël-France à Tel-Aviv a changé de visage. Le nouveau Président (élu à l’unanimité par le Conseil d’Administration) est le Dr Daniel Rouach. Professeur en management il enseigne en France, Israël et aux Etats-Unis. Auteur de sept livres (dont trois Que Sais-je ?) il est expert dans le domaine des transferts de technologie et de l’intelligence économique. Il prend la succession de Alfred Akirov, Charles Raizman (BNP Paribas), Sami Sagol (Ketter), Jacques Baranes.

Le ministre français du Commerce extérieur, Pierre Lellouche a été en Israël le 13 février 2012. La Chambre de Commerce Israël-France à Tel-Aviv a organisé un meeting d’affaires le dans la métropole côtière.

Ftouh Souhail

(1) Au siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris – 27 avenue de Friedland, Paris 8e

Leave a Reply

*