| More

Muchas gracias al pueblo de Guatemala.

A Guatemala-city, la capitale du Guatemala, une centaine de personnes ont manifesté ce mercredi contre le président Alvaro Colom qui soutient la création de l’Etat palestinien. Certains manifestants portaient des pancartes : “D.ieu bénisse Israël”. (1)

Le président guatémaltèque a prononcé un discours le 21 septembre dernier, à l’Assemblée générale des Nations Unies, où il a appelé à la création d’un Etat palestinien.

« Il faut soutenir que les organes compétents des Nations unies prennent une détermination qui aide à mettre en œuvre l’objectif final, c’est-à-dire la réalisation du droit des Palestiniens à avoir leur propre Etat indépendant et souverain » a déclaré Colom aux dirigeants et aux représentants de la réunion tenue à New York.

En dépit de sa position qui a été saluée par la presse arabe, le président Alvaro Colom n’a pas le soutien de son peuple dans cette démarche de reconnaissance d’un Etat palestinien prématurée.

Plus encore, les autorités guatémaltèques trouvent un refus auprés de l’opposition à l’idée de la déclaration unilatérale d’indépendance de la Palestine.

Le chef du Parti de la liberté démocratique renouvelé, (partido Libertad Democrática Renovada, LIDER), a exprimé son soutien à la position d’Israël dans son conflit actuel face à la demande palestinienne d’être reconnu comme une nation indépendante dans l’Organisation des Nations Unies (ONU).

L’homme d’affaires de droite populiste, Manuel Baldizón, , du parti Libertad Democrática Renovada s’est exprimé publiquement contre l’inclusion de la Palestine à l’ONU.

Le candidat a déclaré qu ‘«Israël est la terre du Seigneur, et doit avoir le soutien du Guatemala».

Les déclarations ont été faites au cours d’une réunion avec la Commission nationale sur pastorale Civic, une association de plus de deux mille 500 pasteurs.

Président de la République du Guatemala depuis janvier 2008, le social-démocrate Alvaro Colom est entaché par une image d’un président proche des milieux de la drogue.

Le 11 mai 2009, une vidéo posthume de l’avocat Rodrigo Rosenberg assassiné en début de mois met en cause directement le président Colom comme commanditaire de son assassinat dans le but d’empêcher la divulgation d’informations concernant un blanchiment d’argent doublé d’un trafic de drogue étatique

Le Guatemala est un pays de l’Amérique centrale et est également la plus grande métropole d’Amérique centrale. Les dirigeants palestiniens ont mené dans ce pays comme au Nicaragua, à Costa Rica et en République dominicaine une intense activité diplomatique pour faire passer la demande palestinienne qui contrevient aux accords conclus avec Israel.

Le président palestinien Mahmoud Abbas est arrivé ce samedi 8 octobre 2011 en République dominicaine. Une visite qui a pour but de récolter un nouveau soutien pour le vote de l’adhésion des Palestiniens à l’ONU. Le président devrait ensuite se rendre en Colombie ainsi qu’au Salvador.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas se rendra donc ce dimanche en Colombie pour tenter de convaincre ce pays, membre du Conseil de sécurité de l’Onu, de soutenir la demande palestinienne de reconnaissance d’un Etat indépendant. Abbas est attendu à Bogota aussi ce dimanche, dans le cadre d’une tournée de persuasion entamée, ce mardi, et qui l’a emmener notamment en France, où il a pris la parole jeudi devant l’Assemblée générale du Parlement européen.

Ftouh Souhail

(1) Source : http://www.vosizneias.com/92489/2011/10/04/guatemala-city-hundreds-protest-against-guatemalan-president-for-his-support-of-a-palestinian-state

Leave a Reply

*