| More

gg

Bravo Israël !

Réussite exceptionnelle pour la sélection israélienne aux olympiades de mathématiques qui se sont terminé cette semaine en Colombie.

Les israéliens ont remporte 6 médailles, dont une d’or, trois d’argent et deux de bronze, et ont fini a la 13eme place – bond de 18 places dans le classement mondial par rapport a l’année dernière. Le médaille d’or, Omri Solan, du lycee ‘Harishonim’ d’Herzliya a ete classe 5eme parmi les 800 jeunes concurrents qui ont participe a ces olympiades. Les chinois ont obtenu la 1ere place de la competition, et les suivants sont la Corée du sud, les Etats-Unis, la Russie, la Corée du nord, Singapour, le Vietnam, Taiwan, l’Angleterre et l’Iran.

Six membres de la délégation israélienne, engages dans la compétition qui a eu lieu en Colombie, ont propulse Israël a la 13eme place mondiale. La délégation israélienne comprend l’entraîneur Lev Radizoilovski, et les élèves : Omri Solan (médaille d’or), Amots Oppenheim (en classe de seconde au lycee ‘Shebah Mofet’ de Tel Aviv, medaille d’argent), Tom Kalveri (en classe de terminale de Kfar hayarok, médaille d’argent), Nitsan Tor (en classe de seconde au Lycee ‘Alliance’ de Haifa, medaille d’argent), Yoav Carroz (en classe de terminale au lycee ‘Katsir’ de Holon, medaille de bronze) et Ofer Grossman (un citoyen israélien qui est parti récemment vivre aux Etats-Unis, médaille de bronze).

Pendant presque deux ans la délégation israélienne s’est entraînée pour ces olympiades, qui se déroulent chaque année entre élevés du monde entier. Les six eleves qui ont remporte les sélections nationales se sont entraînés chaque semaine a l’institut Weizmann de Rehovot et a l’université de Tel Aviv. Ils ont résolu des problèmes en algèbre, en géométrie et dans d’autres spécialistes. L’année dernière Israël avait fini a la 31eme place, en 2011 a la 23eme et en 2010 a la 53eme place.

Les mathématiques ne sont qu’une partie des olympiades des sciences qui comprennent quatre matières : physique, chimie, mathématiques et informatique.Cette réussite en mathématiques s’ajoute aux autres déjà obtenues par les élevés israéliens dans le reste de la compétition. La sélection israélienne avait déjà remporte 5 médailles en physique et 4 médailles en chimie et en informatique. C’est la première fois que chacun des 19 membres de la délégation reviennent avec une médaille.

Le responsable de la direction des sciences et de la technologie du ministère de l’éducation, le docteur Ofer Rimon, a déclare que “après trois ans de travail acharne et cible, nous commençons a voir des résultats concrets qui se reflètent dans le fait qu’Israël devient un élément dominant dans l’ordre mondial. Pour autant, nous n’avons pas encore exploite tout le potentiel des élevés et nous devons continuer d’investir nos efforts dans les ressources appropriées”.

Le ministre de l’éducation, Shai Piron, a félicité les élèves pour cette réussite et a déclaré : “c’est une fierté nationale, ces résultats impressionnants soulignent les valeurs d’excellence et la vision d’excellence de l’Etat d’Israël.

Les élèves membres de la délégation envoyée aux olympiades des sciences, et qui ont rapporte ces résultats la a l’Etat d’Israël sont une des clés de notre existence ici. Je vois dans ce succès une chose très importante pour le pays, et on continuera d’investir et d’encourager les jeunes a souhaiter atteindre l’excellence, a rêver d’elle et a la vouloir afin de continuer a nous améliorer encore plus dans l’avenir”.

En toile de fond, il y a l’ambiance culturelle juive, si particulière. Les juifs mettent en avant la culture, l’éducation, le savoir. Dans ce pays, on aime à aller jusqu’au bout de ses performances. Israël détient le nombre le plus élevé d’étudiants dans les universités américaines. Près de 3200 élèves sont inscrits dans différentes disciplines académiques proposées par les universités américaine. Le Premier ministre Binyamin Netanyahu promis une révolution dans le domaine de l’éducation avec comme objectif de classer Israël dans les 10 premiers pays du monde, dans les 10 années à venir.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*