| More

Voir cette vidéo qui ne laisse aucun doute sur la véracité de ce que Eric Marty a dit du conflit palestino-israélien dans son livre “Bref séjour à Jérusalem”.

Il y définit ce refus de l’existence d’Israël en ces termes : “L’un des scénarios – et pas le moindre -de la guerre que livrent les Palestiniens aux Israéliens a pour noyau métaphysique l’effacement absolu de l’être juif en tant qu’insupportable rival parce que dépositaire de l’origine.”

D’ailleurs le fameux prédicateur égyptien Hassan Muhammad, l’affirmait également à sa façon dans un de ses récents discours, avouant : ”Le conflit entre nous et les Juifs – comme je l’ai dit maintes et maintes fois et continuerai à le souligner… Le conflit entre nous et les Juifs ne porte pas sur la terre ou les frontières. C’est un conflit relatif à la foi et d’ordre existentiel “.

Il semble donc, pour ce qui est du conflit palestino-israélien, que ce n’est ni la “solution de deux Etats”, ni tout autre compromis qui pourrait changer cet état d’esprit sans la capacité d’Israël de forcer les Palestiniens au réalisme à l’exemple de celui adopté par l’Egypte et la Jordanie.

Ceci d’autant plus que ce réalisme pourrait même être justifié religieusement par ce que dit le Coran sur les enfants d’Israël, dans certains de ses versets que les Islamistes préfèrent en général passé sous silence.
En effet le Coran parle des enfants d’Israël et de leur retour dans leur pays des quatre coins de la terre, comme il est écrit dans Al-Isra, verset 104 : ” Et après lui, Nous dîmes aux Enfants d’Israël : Habitez la Terre. Puis, lorsque viendra la promesse (de la vie) dernière, Nous vous ferons venir en foule “.

Les enfants d’Israël sont donc mentionnés dans le Coran comme les héritiers de la Terre Sainte qui est – selon tous les commentateurs musulmans – Jérusalem et le pays autour d’elle.

En effet, et bien qu’on en parle pas souvent, dans le Coran les enfants d’Israël y sont mentionnés de nombreuses fois comme étant le Peuple élu, comme il est écrit entre autres dans Al-Baqarah, verset 47 : ” Ô Enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, (Rappelez-vous) que Je vous ai préférés à tous les peuples (de l’époque.) “.

Il n’est donc pas complètement impossible qu’un Islam réaliste puisse vivre en paix et en harmonie avec Israël….Encore faudrait-il que ce réalisme soit la conséquence d’une force de dissuasion d’Israël claire et incontestable.

Zvi Tenney

Leave a Reply

*