| More

Adam Foulds
Adam Foulds romancier britannique et un poète juif

Alors que des arabes musulmans, par la grâce d’Allah, se sont rendus célèbres dans le monde par les assassinats et le terrorisme, tandis que pour les autres, les juifs notamment, ils brillent par leur foisonnement intellectuel.

Un prestigieux magazine littéraire a publié sa liste des meilleurs jeunes écrivains britannique, une liste publiée seulement une fois toutes les dix ans, montre que 5 des 20 meilleurs jeunes écrivains anglais sont juifs.

La revue britannique ”Granta” a publié son choix des meilleurs jeunes romanciers britanniques, parmi lesquels Adam Foulds, Naomi Alderman, Benjamin Markovits, Ned Beauman et Adam Thirlwell.

Adam Foulds (1974 né) est un romancier britannique et un poète. Il est le fils du rabbin Michael Foulds. En 2009 son roman ”Le Labyrinthe’ s’Accélérant” a été sélectionné pour le Prix Booker. En 2009 Foulds a été de nouveau sélectionné pour Sunday Times le Jeune Auteur du Prix d’Année  et a gagné Somers et Maugham Award.

Il a déclaré au Jewish Chronicle, qu’il s’inspire du travail des romanciers juifs américains comme Saul Bellow et Philip Roth.
« Il y a maintenant une très riche culture de la fiction créée par la diaspora juives – on peut s’appuyer sur la littérature de haut niveau tiré de l’expérience de la génération de nos grands-parents. » a dit Foulds.

Plusieurs des romanciers juifs affirment également utiliser leur judaïsme comme inspiration. Par exemple, Naomi Alderman a écrit un roman, « désobéissance », qui est une exploration de la sexualité dans la communauté juive orthodoxe de Londres.

Diplômée d’Oxford, Naomi Alderman a travaillé dans l’édition et a passé plusieurs années à New York.  Elle a grandi dans la communauté orthodoxe d’Hendon, en Angleterre. Elle est aussi journaliste (The Guardian).

Le magazine Granta a été fondée en 1889 par un groupe d’étudiants de l’Université de Cambridge. A diverses reprises, il a publié les premières œuvres de jeunes écrivains  devenus célèbres plus tard, comme Alan Alexander Milne ou Sylvia Plath.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*