| More

Le négociateur palestinien Saeb Erekat s’est entretenu ce vendredi à Sakhnin avec des membres du parlement et des résidents. Saeb Erekat a déclaré que les Palestiniens continueront de travailler en vue de l’établissement d’un Etat de Palestine et tenu Israël pour responsable des tensions entre l’Autorité palestinienne et l’Etat juif.

Selon le représentant palestinien à l’ONU, Riyad Mansour, les Palestiniens sont encore en train de “peaufiner les options” concernant la demande d’adhésion de l’Etat palestinien aux Nations unies.

Le président palestinien Mahmoud Abbas présentera la demande d’adhésion d’un Etat de Palestine au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon le 23 septembre, sauf alternative “crédible”, a indiqué le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad Al-Malki en faisant référence aux contacts en cours avec les Etats-Unis et les Européens.

Le président palestinien a juré le 14 septembre 2011 qu’il ne fera pas “machine arrière” dans son projet de demander aux Nations unies la reconnaissance d’un Etat palestinien de droit en dépit des pressions diplomatiques des Etats-Unis et de l’Union européenne.

Les commerçants gazaouis se préparent pour la candidature devant l’Onu en proposant des objets souvenirs imprimés du logo “Palestine 194”. “Nous avons des mugs et des T-Shirts imprimés du logo “Palestine 194″”, révèle le propriétaire d’un centre commercial, Ahmed Abou Dayya qui précise que ces souvenirs seront principalement achetés par des étrangers. Les Palestiniens, quant à eux, devraient acheter de grandes quantités de drapeaux pour le jour de la candidature devant les Nations Unies.

Le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri, a déclaré que la demande d’adhésion de l’Etat palestinien à l’ONU, voulu par l’Autorité palestinienne, était seulement “symbolique”. “Les Palestiniens n’accepteront pas moins que le drapeau flottant au dessus du bâtiment des Nations Unies”, a-t-il déclaré.

Un drapeau palestinien de 300 m² a été déployé ce lundi devant le siège des institutions européennes à Bruxelles pour demander à l’Union européenne (UE) de reconnaître l’État de Palestine à l’ONU. Le drapeau géant, déployé à l’initiative de l’ONG internationale Avaaz porte l’inscription “913 171 personnes demandent à l’UE : reconnaissez la Palestine”

En Israël, aucune décision définitive n’a encore été prise quant au principal orateur qui représentera l’Etat juif à l’Onu la semaine prochaine à l’Assemblée générale de l’Onu avant le vote sur la reconnaissance de la Palestine, a indiqué le ministre Youli Edelstein, qui sera de la partie à New York. Il s’agira soit du Premier ministre Netanyahou soit du président Pérès. Selon lui la décision finale dépendra des ”derniers développements dans les prochains jours”. Selon lui, plus le terme approche, plus l’on se rend compte que la démarche palestinienne est stérile voire nuisible.

Alors que les Palestiniens s’apprêtent à proclamer unilatéralement leur indépendance à l’Onu, Israël envisage de déposer les restes du bus frappé par un missile antichar dans le Néguev plus tôt cette année, en face du siège de l’ONU à New York. Un jeune garçon a perdu la vie dans cette attaque. Les autorités israéliennes examinent la mesure avant le vote de l’ONU sur la reconnaissance d’un Etat palestinien, prévu pour la semaine prochaine

La Russie soutiendra la demande d’adhésion d’un Etat palestinien à l’ONU, a déclaré lundi l’ambassadeur russe auprès des Nations unies, Vitali Tchourkine, tout en précisant que Moscou « ne pousse pas les Palestiniens à agir de la sorte ».

Lors de sa rencontre au Caire avec le ministre égyptien des Affaires étrangères, Mohammad Camel Amar, la Haute représentante de l’UE pour la politique étrangère, Catherine Ashton, a affirmé lundi que l’Europe n’a pas encore décidé de sa position quant à la demande des Palestiniens d’adhérer à l’Onu.

L’ambassadeur palestinien, Hala Husni Fariz, s’est entretenu avec le ministre suédois des Affaires étrangères, Carl Bildt.

La Suède a décisé cette semaine d’élève’ le niveau de ses relations diplomatiques avec les Palestiniens .Le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt a indiqué jeudi que la plénipotentiaire palestinienne à Stockholm, Hala Husni Fariz, serait désormais reconnu comme ”ambassadrice”. Un relèvement des relations diplomatiques avec les Palestiniens qui a suscité de vives critiques des autres membres de la coalition au sein du gouvernement suédois.

L’Etat d’Amérique centrale du Belize reconnaît désormais un Etat palestinien sur les frontières de 1967. Le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le ministre des Affaires étrangères Riyad al-Maliki ont salué cette décision.

Constatant le blocage du processus de paix au Proche-Orient, l’ancien président américain Jimmy Carter dit se résoudre à appuyer à contre-coeur la reconnaissance de la Palestine à l’ONU. Il a ajouté qu’il se serait opposé à l’initiative si la Maison Blanche avait proposé un plan de paix global avec Israël. ”Comme alternative à l’immobilisme actuel, nous sommes contraints de soutenir la reconnaissance de la Palestine à l’Onu”, a-t-il affirmé.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*