Les startups israéliennes collectent plus d’un milliard de dollars en septembre 2019

 

Les entreprises israéliennes sont en passe de battre le chiffre record de 6,4 milliards de dollars enregistré l’an dernier, selon les médias israéliens.

Les startups israéliennes ont levé ont collecté 5,9 milliards de dollars jusqu’à présent en 2019 et sont en passe de dépasser le chiffre record de 6,4 milliards de dollars enregistré l’année dernière, a rapporté mercredi le quotidien économique Globes.

Selon des communiqués de presse d’entreprises israéliennes ayant achevé leurs tours de table, plus d’un milliard de dollars ont été réunis au mois de septembre 2019 seulement.

Cependant, le chiffre réel est probablement encore plus élevé, certaines entreprises ne révélant pas de données sur les investissements, selon le rapport.

Les sociétés de technologie israéliennes ont collecté 650 millions de dollars en juillet et 350 millions de dollars en août, selon le centre de recherche d’IVC.

En septembre 2019, la société de crédit Fundbox a levé 326 millions de dollars, la société de technologies financières Tipalti a levé 76 millions de dollars et la plateforme de sécurité ouverte Snyk a collecté 70 millions de dollars. En outre, la société de défense par drones D-Fend a collecté 28 millions de dollars et la société d’impression 3D Xjet, 45 millions de dollars.

L’économie israélienne est en pleine croissance. Il y a plus de 6000 startups dans ce pays innovant. Au cours de la dernière décennie, en plus de tous ses attributs historiques et cultuels, Israël a décroché le titre enviable de «Start-Up Nation ». Ce point microscopique sur la carte compte des milliers d’entreprises high-tech au cœur d’une région qui a connu d’innombrables bouleversements.

Un rapport récemment publié par la New York-Israel Business Alliance , une organisation qui promeut les opportunités économiques entre l’État de New York et Israël, a révélé que les entreprises fondées par Israël avaient déjà un impact considérable sur l’économie de cet État – à hauteur de 18,6 USD milliards de revenus en 2018 seulement.

En tant que puissance technologique de premier plan, Israël voit souvent ses entrepreneurs développer leurs activités à l’étranger pour pouvoir accéder dès le départ aux marchés internationaux.

Les startups israéliennes rapportent plus de 33 milliards de dollars à New York.

En juillet 2019, La New York-Israel Business Alliance a annoncé que les avantages économiques pour 500 entreprises israéliennes sur le marché de New York s’élevaient à plus de 33 milliards de dollars. Ils emploient près de 25 000 New-Yorkais. En outre, SOSA et JVP israéliens sont à l’avant-garde de l’initiative de cybersécurité de New York.

L’avantage économique pour New York est estimé à 33,8 milliards de dollars, a déclaré la New York-Israel Business Alliance dans un communiqué de presse, « en tenant compte des dépenses supplémentaires en biens et services de l’économie locale, représentant 2,02% du PIB de l’État ».

En outre, l’étude a révélé qu’entre 2014 et 2016, les sociétés israéliennes avaient obtenu 3,5 milliards de dollars de financement en capital-risque et que, pour la seule année 2016, «étaient responsables de plus de 20% du capital total réuni dans l’État de New York». 500 selon l’organisation – emploient près de 25 000 New-Yorkais et indirectement, plus de 25 000 autres, en tenant compte de la demande supplémentaire de biens et de services locaux.

«Pour tous ceux qui ont séjourné à New York au cours des dix dernières années, il est évident que les entreprises israéliennes prospèrent ici», a déclaré le fondateur de l’Alliance des gens d’affaires entre New York et Israël, Aaron Kaplowitz, dans un communiqué.

Souhail Ftouh