| More

corre

Alors que la religion musulmane est devenue trop souvent synonyme d’obscurantisme, de violence- et dont les fondements enseignent à ses fidèles la haine des autres- beaucoup dans le monde se rendent compte, notamment en Asie de l’Est, combien les études sur le judaïsme par contre sont bénéfiques à l’humanité et qu’il n’y a pas un seul élément qui puisse causer du tort ou qui aille à l’encontre des intérêts de la race humaine.

Loin des dogmes religieux de l’Islam, les textes fondamentaux du judaïsme rabbinique renvoient vers une religion de paix dont les fondements enseignent à ses fidèles qu’il faut maintenir et promouvoir la paix partout à travers le monde.

Les Asiatiques, qui sont des gens extrêmement intelligents et cultivés, s’intéressent de plus en plus au Talmud qui rassemble la somme des discussions rabbiniques sur l’ensemble des sujets de la Loi juive. Ces théologiens ont largement contribué au pluralisme culturel et religieux comme expression de la vitalité de la vie commune juive en Israël et dans la diaspora.

Charlie Park, le numéro 2 de Samsung en Corée du Sud, a visité il y a quelques jours une Yeshiva israélienne ( école religieuse) à Sha’alabim. Il était accompagné par une équipe de télévision sud-coréenne. Leur objectif était de documenter la façon dont les élèves étudient le Talmud dans les écoles religieuses juives. Park a ainsi rencontré les directeurs des programme et les étudiants.

Le vice-président de Samsung en Corée du Sud, a expliqué « être très curieux de voir comment les Juifs enseignent à leurs enfants l’amour éternel de Dieu pour le peuple juif et pour toute l’humanité. »

Contrairement aux écoles coraniques musulmans qui fabriquent des enfants élevés aussi dans le culte de la haine depuis leur prime enfance, le visiteur du groupe coréen a dit qu’il a apprécié la manière dont les écoles juives cherchent à promouvoir les valeurs universelles et les plus hautes valeurs morales aux enfants.

Il a ajouté être «  fasciné par le travail quotidien des enseignants qui cherchent à promouvoir le dialogue et l’action collective avec les personnes d’autres religions  dans l’espoir d’inculquer les valeurs de la paix, la liberté et la justice chez les enfants. »

Il a aussi constaté qu’un environnement intellectuellement stimulant règne dans les écoles religieuses juives qu’il appelle la «lumière de la connaissance. », car ces écoles apportent une vraie stimulation dès l’enfance.

Pour sa part l’ambassadeur de Corée du Sud en Israël, Ma Young-Sam, a déclaré que l’étude du Talmud est déjà un élément obligatoire du programme scolaire de son pays.

« Moi, par exemple, j’ai deux Talmud » a dit l’Ambassadeur. « Ma femme m’a offert le premier. Ma mère le second. »

Young-Sam a expliqué que «Nous avons envie d’apprendre de ceux qui ont les meilleurs résultats académiques, de ceux qui remportent le plus de Prix Nobel et ce, dans tous les domaines (littérature, sciences, économie).  Nous voulons essayer de comprendre. Quel est le secret du peuple juif ? Pourquoi, plus que les autres, ils sont capables d’atteindre des réalisations impressionnantes. La conclusion à laquelle nous sommes arrivés, c’est que l’un de vos secrets, c’est que vous étudiez le Talmud. »

« Nous pensons que si nous enseignons à nos enfants le Talmud, ils deviendront aussi des génies. C’est ce qui se trouve derrière la raison d’être de l’introduction de l’étude du Talmud dans notre programme scolaire. »

En effet le Talmud n’est pas comme n’importe quel corps de savoir. Apprendre le Talmud ce n’est pas accumuler, mémoriser, stocker un savoir. Apprendre le Talmud n’est pas identique à la manière d’apprendre n’importe quelle autre discipline, mais c’est apprendre à apprendre, se remettre en question et faire parler la parole. C’est une quête, une exploration et une construction, qui n’est possible que par une action continuelle sur soi même.

Contrairement aux écoles musulmanes à qui on reproche de fausser l’esprit des enfants, de proposer des exercices nuisibles au développement intellectuel des petits, de diffuser des textes et images scabreux, de porter atteinte à la neutralité de l’enseignement et de se livrer à de la propagande politique, les écoles juives offrent une  éducation sérieuse  et fabriquent de l’intelligence.

Comment s’en étonner quand on prend conscience que le peuple juif est un concentré positif de ce qui fait la grandeur des peuples civilisés : recherches et développements, high-tech tech, amélioration de la condition humaine, médecine de pointe, intelligence, goût pour le travail et l’effort, culture, curiosité…( 41% des Prix Nobel en économie sont Juifs,28% des Prix Nobel physique/médecine sont Juifs,20% des Médailles Field Maths sont Juifs, 18% des Prix Nobel en chimie sont juifs, 13% des Prix Nobel en littérature sont Juifs. Petit clin d’oeil, les Juifs représentent sur Terre, aujourd’hui, 2 pour mille de la population, mais ont remporté 22% des Prix Nobel…: pourtant le nombre de Juifs dans le monde est actuellement proche de 14 millions soit 0,4% de la population mondiale qui compte près de 6 milliards d’hommes.

Suite à la visite de plusieurs écoles religieuses, le numéro 2 de Samsung est parti à la rencontre d’entrepreneurs israéliens dans le but de « faire le tour des meilleures start ups israéliennes qui pourraient intéresser Samsung. »

A la fin de son séjour, lors d’une tournée de Beit Midrash, la salle d’étude, il a dit qu’il sentait maintenant qu’il a compris « les motifs de croissance» du génie juif”.

Sachant que dans le domaine éducatif, le groupe coréen Samsung a développé des partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur en Israël.

Si Samsung innove aujourd’hui dans le monde, il innove aussi en Israël, pour les israéliens et pour le reste du monde… et grâce aux Israéliens !

Le centre israélien de Recherche et Développement (R&D) de Samsung en Israël, le seul centre de cette marque en dehors de la Corée, a développé le dernier appareil photo le NX300, le nouvel appareil photo hybride de Samsung. L’année dernière le même centre a développé Smartphone Galaxy 3G. L’appareil photo est unique. Avec un seul bouton situé à l’arrière de l’appareil, toutes les actions sont commandées. C’est d’ailleurs plus qu’un simple appareil photo : il permet en une seule touche de partager les photos sur Internet, et même dans une galerie en ligne spécialement dédiée.

L’année derrière aussi une start-up israélienne appelée Vonetize, qui est un partenaire de Samsung, a développé plusieurs applications de contenu utilisés par Samsung dans d’autres pays. Le Groupe Samsung collabore aussi avec l’Association israélienne d’Industrie High-Tech à Jérusalem.

South Korea Ditching Textbooks

Samsung est devenu un géant mondial et symbole éclatant de la réussite coréenne depuis les JO de Séoul en 1988, comme le sont aussi dans une moindre mesure Hyundai ou LG.

Ftouh Souhail
co3

2 Responses to “Les Sud-Coréens développent une fascination pour l’étude du Talmud.”
  1. Laskar Claude says:

    Atterré par l’incroyable profusion d’anti juifs (pour ne pas utiliser le terme impropre d’antisémitisme) dans le monde je cherchais un pays sans pogroms êt sans haine des juifs..êt en cherchant ce qui pouvait bien se passer en Coree j’y ai trouvé une réponse a une question que l’on m’a souvent posée avecune bonne dose d’avoir priori……. Ma réponse invariablement était dans la Bar Mitzva qui fait obligation aux jeunes juifs d’étudier ….cette réponse est bien plus convaincante.
    D’autant plus qu’elle prouve par l’exemple de la réussite de la Coree l’efficacité de la méthode êt de l’importance d’une éducation qui n’est pas faite de dogmes….les maths ça marche aussi… Mais ça ne donne rien question valeurs morales

  2. Laskar Claude says:

    Enfin une réponse a une question tant de fois formulée avec force a priori….jusque là ma réponse etait dans la Bar Mitzva
    Je n’étais pas loin……les coréens prouvent que ça marche!!

  3.  
Leave a Reply

*