| More

 

Hiba-M.-Miari-knife-violin-image

 

A la lumière de ce qui subissent les Israéliens avec l’intifada des couteaux déclenchée par les Palestiniens, liés à la vague d’attentats au couteau, ces attentats qui ont causé la mort de 28 Israéliens, les attaques au couteau se multiplient aussi Canada.

Des rapports d’incidents obtenus par les médias locaux en vertu de la Loi d’accès à l’information rapportent que les policiers chargés de patrouiller sur la colline du Parlement fédéral, à Ottawa, constatent une recrudescence d’incidents durant lesquels ils ont saisis des couteaux.

Ces policiers appartiennent à une force spéciale composée d’agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de même que d’autres affectés à la Chambre des communes ou au Sénat. Cette force spéciale a saisi plus de couteaux dans l’enceinte du Parlement, et ce par rapport à ce qui avait été saisi en 2013 et 2014.

Il est difficile de discerner si cette hausse d’incidents est attribuable à la vigilance accrue des policiers sur la colline du Parlement ou si la quantité de saisies est véritablement plus élevée qu’auparavant. Il est à noter qu’ aucun couteau n’avaient été saisis en 2013 et 2014.

Au jour même de la fête du Canada, en 2015, les agents ont mis la main sur quatre couteaux.

Le mois dernier les attaques au couteau à l’école secondaire Dunbarton, à Pickering, en Ontario, ont blessé cinq étudiants et deux employés.

Ceux qui prétendent que le terrorisme djihadiste a pour cause essentielle le conflit israélo- palestinien et que la paix dans cette région mettra fin à la terreur qu’il suscite font une erreur d’appréciation. Le Canada est loin de tous les problèmes du Proche-Orient.

C’est la conquête de l’Occident qui mobilise les forces islamistes les plus actives pour se poursuivre sous diverses formes de terreur à travers le monde. Pas plus Israël qu’un autre pays n’aura de politique suffisamment dissuasive pour stopper ce fléau.

Les Israéliens cohabitent depuis des années avec ces attentats perpétrés à coups de pierres, au couteau, à la hache, à la voiture bélier, à l’arme à feu. Chaque jour amène de nouvelles attaques. Les forces de sécurité israéliennes neutralisent les assaillants et tentent, autant que possible, de les garder en vie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

Leave a Reply

*