| More

Malgré les mises en garde du Bureau de contre-terrorisme et les campagnes médiatiques sur les risques d’attentats dans la péninsule du Sinaï, une nouvelle enquête révèle que les touristes israéliens se rendant dans les stations balnéaires égyptiennes de la mer Rouge craignent plus la qualité du service et de la nourriture que la menace terroriste.

Cette dernière est la 3e de leurs préoccupations, devancée par la crainte d’un accueil hostile et des conditions d’entretien et d’alimentation peu hygiéniques. L’étude a été réalisée par un département de l’université Ben Gourion auprès de 489 excursionnistes israéliens.

Les touristes israéliens pas dissuadés par la menace terroriste dans le péninsule égyptienne.Des centaines d’Israéliens séjournant actuellement dans le désert du Sinaï et sont totalement indifférents aux vives mises en garde, adressées par le Bureau national de lutte anti-terroriste, quant aux risques d’enlèvements et d’attentats, dans cette région où opèrent divers groupes islamistes armés.

Ces touristes, qui qualifient Sinaï de «paradis terrestre» ne se privent pas de parler hébreu en public, en dépit des consignes données par le Ministère des affaires étrangères aux ressortissants israéliens à l’étranger. Ces avertissements qui sont publiés par les experts de la sécurité se fondent sur des informations concrètes.

Le Bureau du Contre Terrorisme israélien a recensé plus de 20 cellules terroristes au Sinaï liées au Jihad global ou à al Qaeda et d’autres groupes, autonomes, bédouins, s’adonnant au trafic de drogues, d’armes et de prostituées. Leur but est de perturber l’économie égyptienne alimentée par le tourisme et d’enlever des citoyens israéliens pour le compte du Hamas.

Par ailleurs les forces égyptiennes resserrent la surveillance autour des bureaux de la compagnie aérienne israélienne El-Al à l’aéroport du Caire, après les violentes manifestations de dimanche devant l’ambassade israélienne en Egypte. Un responsable sécuritaire égyptien a indiqué au journal Al Qods al-Arabi, que des barrages ont été postés sur les axes menant aux bureaux d’El-Al et que les locaux eux-mêmes sont depuis sous surveillance constante 24h/24.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*