Les universités israéliennes parmi les 100 universités détenant la plupart des brevets américains en 2018

L’université de Tel Aviv a été classée première en Israël pour le nombre de brevets qu’elle a déposé aux États-Unis en 2018, selon un classement de 100 universités mondiales établi par la National Academy of Inventors et l’Association des propriétaires de propriété intellectuelle (IPO).

La faculté de Tel Aviv, via son campus technologique situé à Ramot, a déposé 37 brevets aux États-Unis en 2018, contre 526 brevets octroyés à l’Université de Californie.

L’université de la ville blanche a enregistré un total de 121 brevets dans le monde en 2018, a indiqué l’établissement dans un communiqué.

L’Institut israélien de technologie de Haïfa, par l’entremise de sa fondation du Technion pour la recherche et le développement, s’est classé au 75ème rang avec 32 brevets déposés aux États-Unis.

L’Université de Californie caracolait à la première place mondial sur la liste des 100 meilleures universités du monde ayant obtenu des brevets d’invention publics en 2018, suivie du Massachusetts Institute of Technology et de l’Université de Stanford.

La National Academy of Inventors est une organisation qui compte parmi ses membres des universités américaines et internationales, des instituts de recherche gouvernementaux et non lucratifs ainsi que des agences fédérales.

L’Association des propriétaires de propriété intellectuelle (IPO) est un groupe professionnel créé en 1972 pour les propriétaires de brevets, marques de commerce et droits d’auteur.

Depuis 2013, la NAI et l’IPO ont publié un rapport annuel répertoriant les 100 meilleures universités par nombre de brevets. L’Université de Californie est en tête de liste chaque année.

 

Souhail Ftouh