| More

Un haut responsable israélien a déclaré que le Hamas contrôle pleinement l’escalade des tensions à Gaza. Selon ce dernier, un cessez-le-feu sera décrété si l’organisation donne son aval.

Les factions palestiniennes dans la bande de Gaza ont déclaré avoir convenu d’une trêve avec Israël. Dans un communiqué publié dimanche soir, les groupes terroristes ont affirmé que l’accord a été conclu “pour le peuple palestinien, afin de leur donner un espace pour respirer”.

Le ministre des Affaires étrangères du mouvement terroriste du Hamas, M. Mouhammad Awwad, a affirmé ce dimanche que la mouvance islamiste souhaitait “cesser l’escalade de la violence” afin d’éviter “la mort de Palestiniens”.

Peu de temps après la publication de la déclaration, une roquette Qassam a explosé à Ashkelon.

Ces trois derniers jours, les Palestiniens ont tiré plus de 140 roquettes et obus de mortier sur le sud d’Israël. Six sont tombés dans des localités juives, l’un s’est abattu dans l’enceinte d’un camp militaire, et 98 ont explosé dans des terrains vagues. Le système antimissile Dôme de fer a intercepté 10 missiles, Tsahal a mené 52 frappes contre des cibles terroristes dans la bande de Gaza, dont 16 par voie aérienne. Dix-huit Palestiniens ont été tués, dont 2 civils. Trois postes d’observation du Hamas ont été touchés, 11 cellules terroristes dont 3 de lanceurs de roquettes et un véhicule bourré d’armes ont été bombardés, ainsi que des camps d’entraînement, un site de fabrication d’armes et 8 tunnels de contrebande.

Le ministre de la Défense Ehoud Barak a accusé dimanche le Hamas d’être responsable de l’escalade de la violence dans la Bande de Gaza. « Notre riposte a été très précise et efficace », a-t-il ajouté.

Ehoud Barak, a évoqué l’escalade des tensions à Gaza lors de la réunion hebdomadaire du cabinet ministériel. “Nous n’accepterons pas des actions qui nuisent à nos concitoyens, des actions telles qu’un tir sur un bus, ou des tentatives pour mettre 750000 citoyens dans des abris.”

Le ministre de la Défense, a déclaré ce dimanche que le “Hamas, de notre point de vue, est responsable de tout ce qui arrive dans la bande de Gaza et pour toutes les organisations terroristes qui opèrent là-bas”.

Le ministère des Finances a présenté ce dimanche une demande auprès de la Commission des Finances de la Knesset afin que celle-ci approuve une rallonge budgétaire de 260 millions de shekels pour le ministère de la Défense. A noter que cette requête est préparée depuis plusieurs semaines et n’est pas liée à la récente escalade de la violence dans le sud du pays.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*