| More

olia-concept-store

 

En Italie l’huile d’olive  israélienne  a été promue par les lauréats du prix Barbera Oil Mills et Coop Alliance 3.0, où elle a été présentée récemment, lors du 51 ° et Vinitaly Sol & Agro-alimentaire.

 

À Sicile, l’espace institutionnel du Pavillon 2, dédié à l’organisation d’événements promus par le Département de l’agriculture sicilienne, les vins et les huiles de l’Institut régional de Sicile et Cronachedigusto.it, ont été dévoilées  les meilleures saveurs méditerranéennes.

 

En 2016, dix producteurs d’huile d’olive israéliens ont remporté des certificats d’or à la prestigieuse compétition internationale TerraOlivo.

 

L’huile d’olive israélienne ne circule pas aussi abondamment que celle de certains de ses voisins méditerranéens comme l’Espagne, la Grèce et l’Italie qui figurent parmi les premiers producteurs mondiaux. Cependant, l’huile vert-jaune en provenance de la Galilée et du Golan est de qualité supérieure.

j-xG3SdD0gg1

 

“Nous savons fabriquer de l’huile d’olive de haute qualité”, explique Peleg Ovrutzki, propriétaire et agriculteur à Ein Camonim. “Nous avons de très bonnes huiles en Israël et elles nous font gagner des prix internationaux.”

 

 

L’industrie de l’huile d’olive en Israël remonte à des milliers d’années. Aujourd’hui, Israël produit environ 19 500 tonnes d’huile d’olive par an. Adi Naali, responsable de la division des olives de la Commission de production et de commercialisation des plantes israéliennes, affirme que les Israéliens consomment environ 2,5 kg d’huile extra vierge par personne chaque année. La Grèce est en tête avec une  consommation de plus de 23 kg d’huile d’olive par personne et par an.

 

Huile pour la paix

 

 

Il a aussi été question de dévoiler à Sicile le nouveau label « huile pour la paix » lauréats du prix de Barbera Oil Mills. Les meilleures huiles d’Italie, Israël, l’Espagne et la Grèce, ont été mélangés pour créer un produit unique pour que l’huile devienne un symbole et l’ambassadeur de l’amitié et de la paix entre les peuples.

 

Le produit « Huile pour la paix » sera distribué dans plus de 420 points de vente italiens de Coop 3.0 Alliance, la plus grande coopérative de consommation italienne, il combine la dimension entrepreneuriale à l’éthique sociale.

 

Pour chaque bouteille de « huile pour la paix » vendue, 0,50 EUR seront versé à  une ONG pour soutenir les missions des travailleurs humanitaires, qui fournissent une aide et des soins médicaux à des millions de personnes au risque de leur vie.

 

 

Qu’une huile d’Israël fasse partie de ce projet, qui, rappelons-le, a misé sur les meilleures huiles venant de la Grèce, de l’Espagne et de l’Italie, est une reconnaissance en soi non seulement de la qualité de l’huile israélienne mais aussi du rôle  de l’État Juif dans l’accueil de milliers de réfugiés venant des quatre coins du monde.

 

Israël grâce à sa situation géographique au cœur de la Méditerranée, est pareil à une mère généreuse qui a toujours bien accueilli les religions, les cultures et les traditions au nom de la coexistence pacifique.

 

Le Festival de l’olivier en Israël tend  chaque année un rameau d’olivier à toutes les communautés et religions qui composent ce pays.

 

L’ONG entièrement féminin  Sindyanna de Galilée commercialise aussi  l’olive israélienne judéo-arabe qui collectionne les prix internationaux.

 

L’ONG italienne COSPE avait déjà lancé, depuis 2015, le projet « Fair Trade Fair peace » à Bethléem  qui est le premier « commerce équitable palestinien et israélien » avec leurs produits locaux vendus ensemble.

 

 

Souhail Ftouh

 

2 Responses to “L’huile d’olive israélienne, sélectionnée parmi les meilleures huiles du monde, pour promouvoir la paix”
  1. […] L’huile d’olive israélienne, sélectionnée parmi les meilleures huiles du monde, pour promouvo… […]

  2. […] y a quelques jours en Italie  une autre marque d’huile d’olive  israélienne  a été promue par les lauréats du prix Barbera Oil Mills et Coop Alliance 3.0, où elle a été présentée récemment, lors du 51 ° et Vinitaly Sol & […]

  3.  
Leave a Reply

*