| More

Une cérémonie s’est tenue samedi soir dans la tente de protestation installée devant la résidence du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu à Jérusalem, sous le slogan ” Un engagement mutuel signifie ramener un soldat chez lui”. La famille de Guilad Shalit ainsi que 200 activistes ont participé à cet évènement.

Israël a accepté samedi de libérer 20 prisonniers en échange de Guilad Shalit, rapporte la radio de l’armée, citant Al-Quds Al-Arabi.

Le ministre de la Défense Ehoud Barak a refusé samedi d’évoquer les négociations sur la libération de Guilad Shalit à la télévision, rapporte la chaîne 2.

Selon un rapport publié le 15 avril dernier, le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu aurait fait une meilleure offre au Hamas pour obtenir la libération de Guilad Shalit que ne l’a fait l’ancien Premier ministre Ehoud Olmert, rapporte la radio israélienne. Pourtant, alors que l’échelon politique du Hamas à Gaza a accepté l’offre, la branche militaire de l’organisation terroriste l’a rejetée. Face à cette situation, le Premier ministre israélien aurait baissé les bras. Cette information n’est pas confirmée d’autres sources.

Réagissant aux informations diffusées par Al Jazeera selon lesquelles, le Hamas aurait accepté « un brouillon d’accord sur la libération de Guilad », le collectif de lutte pour la libération de Guilad Shalit a affirmé que les parents de Guilad « n’avaient eu vent d’aucune nouvelle information à ce sujet ».

Des sources palestiniennes « bien informées » ont déclaré le 8 mai dernier au site Internet de la chaîne Al Jazeera, que, suite à l’accord de réconciliation entre le Hamas et le Fatah, les renseignements égyptiens avaient mis au point de nouvelles dispositions en vue d’un accord avec Israël sur la libération de Guilad Shalit.

Le chef de la branche armée du Hamas, Ahmed Jaabari, se trouve encore au Caire pour discuter de la promotion des négociations pour la libération du soldat captif Guilad Shalit. Selon l’édition du journal panarabe Al-Hayyat, Jaabari et sa délégation ont rencontré le chef des Renseignements égyptiens, mais également le chef du bureau politique du mouvement, Khaled Mechaal, pour coordonner les positions du Hamas sur ce dossier.

La Turquie sert de médiateur dans les négociations avec le Hamas sur la libération du soldat Guilad Shalit, a-t-on appris samedi.

Le jeune homme, âgé aujourd’hui de 24 ans, avait été kidnappé par un commando terroriste palestinien le 25 juin 2006 sur le territoire israélien. Depuis, seules deux lettres et une vidéo sont parvenues à ses parents. Aucune visite de la Croix Rouge ne lui a été accordée et le Hamas exige toujours d’Israël la libération d’un millier de Palestiniens, dont plusieurs sont responsables d’attentats suicides.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*