| More

La Cour de Londres a rejeté vendredi 8 juillet 2011 l’appel du chef de branche nord du Mouvement islamique, le cheikh Raed Salah, arrêté après avoir foulé le territoire britannique sans les autorisations requises. Il a été arrêté pour avoir entré en territoire Anglais, sans autorisation.Ce dernier restera donc en prison.

Le chef de la branche nord du Mouvement islamique israélien (équivalent du Hamas), cheikh Raëd Salah, a été arrêté à Londres notamment pour avoir tenu publiquement des propos antisémites et être entré en Grande-Bretagne alors qu’il est sous le coup d’une interdiction.

Les députés arabes israéliens Ahmed Tibi et Hana Souyed ont appelé à la libération immédiate du dirigeant islamique arabe israélien arreté , lors d’une rencontre avec l’adjoint du ministre britannique des Affaires étrangères Alistair Burt. “Cette arrestation constitue un acte antidémocratique”, a estimé Tibi. “Il s’agit de la décision du ministère de l’Intérieur. Je vais transmettre votre demande à mon gouvernement et j’aurai plus d’informations lorsque je serai de retour à Londres”, a répondu Alistair Burt.

Zahi Nujeidat, porte-parole du Mouvement Islamique a déclaré à Haaretz que Salah a été arrêté à l’hôtel où il séjournait après une allocution dans la ville britannique de Leicester. Nujeidat dit qu’il n’y a pas d’explication pour l’arrestation du leader islamique, mais il croit que cela est largement “dû au lobby sioniste et aux membres de la communauté juive britannique. “

«Il ne fait aucun doute que cela est dû au lobby sioniste, et il n’y a aucune raison juridique ou légale de son arrestation. Nous suivons les développements dans les prochaines heures, et avons envoyé un avocat pour représenter le cheikh, ” explique le porte parole du groupe pro-Hezbollah en Israël.

Raëd Salah, qui dirige l’aile radicale du Mouvement islamique israélien, proche du Hamas et des Frères musulmans, a été libéré d’une prison israélienne après sa dernière incarcération de cinq mois en décembre pour avoir insulté et attaqué un officier de police près du Mont du Temple en février 2007. Salah a été initialement condamné à neuf mois de prison, mais la justice israélienne étant trop bonne, il lui a été permis de sortir 4 mois en avance sur ce qui devait être fait.

Raed Salah est un antijuif notoire qui prône la destruction d’Israël et est pourtant porteur de la Carte d’Identité de l’Etat Juif dont il touche diverses allocations.

Il est à la tété du “Mouvement islamique en Israël”, un groupe extrémiste accusé par les autorités israéliennes d’attiser le conflit autour des lieux saints, dans la Vieille ville de Jérusalem. Plusieurs ministres israéliens ont réclamé la mise hors-la-loi du “Mouvement islamique”. Qu’il crève ce chien Raed Salah. Désolé pas un chien, une merde convient mieux.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*