| More

La directrice générale de L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a appelé les États-Unis à trouver un moyen de continuer à financer l’organisation, après l’annonce de la suspension de leur contribution en réponse à l’adhésion des Palestiniens votée lundi.

“J’en appelle à l’administration américaine, au Congrès et au peuple américain pour trouver un moyen de poursuivre l’aide apportée à l’Unesco en cette période troublée”, a déclaré Irina Bokova dans un communiqué. Washington verse 80 millions de dollars par an à l’Unesco, soit 22% de son budget.

La directrice-générale de l’Unesco, Irina Bokova , a déploré le gel de la cotisation américaine suite à l’admission des Palestiniens au sein de cette institution internationale.

“Tant que les États-Unis ne verseront pas leur cotisation, il nous sera impossible de fonctionner dans des conditions normales”, a déclaré la Bulgare Bokova.

L’ ‘Unesco, supplie aussi le Canada de ne pas lui couper aussi sa contribution. Ottawa a décidé la suspension de leur cotisation annuelle suite à la décision favorable à la Palestine qui a été admise à titre de membre à part entière au sein de l’Unesco.

Le Canada va bloquer ses cotisations annuelles de l’ordre de 14 millions $ qui doivent être versées par Ottawa jusqu’en 2014, selon un plan de dépenses produit par le ministère canadien des Affaires étrangères.

Le Canada et les États-Unis, deux importants alliés d’Israël, figuraient parmi les 14 pays membres qui se sont opposés à la proposition.

Nous exprimons encore ici notre respect au Canada!Quant à la France, qui a volté pour l’adhésion des Palestiniens, elle respecte une ancienne tradition de Kollaboration…

Les États arabo- musulmans, qui sont majoritaires dans cet organisme, préfèrent spolier les Occidentaux plutôt que de sortir un sou de leurs colossaux comptes bancaires enrichis par les pétrodollars!

L’Unesco devra maintenant chercher à combler le manque à gagner budgétaire occasionné par le retrait des contributions des États-Unis et du Canada. La directrice-générale de l’Unesco, Irina Bokova, devra apprendre à faire de la charité tout comme les palestiniens qui sont toujours incapables d’assumer leur autonomie.

Faisant suite à la décision de l’Unesco d’accepter dans ses rangs l’Autorité palestinienne, le Premier ministre Binyamin Netanyahu a ordonné ce jeudi le gel de la participation d’Israël au budget de l’Unesco, qui se monte à deux millions de dollars, par an.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*