| More

 

Un nouveau rapport de l’UNICEF a révélé des abus sur les enfants  qui vivent au sein de l’Autorité Palestinienne… Mais aussi sur les enfants palestiniens en Syrie, au Liban et en Jordanie. Parmi les abus: des viols, des mariages forcés et des enfants battus !

Le rapport dénonce les conditions de vie déplorables d’enfants soldats à Gaza. Le mouvement du Hamas à Gaza enrôlent de force ces mineurs pour combattre les juifs.  L’UNICEF estime qu’environ 3 000 enfants ont été enrôlés comme soldats  dans les forces du Hamas.

Le problème des enfants-soldats n’est pas nouveau à Gaza.e nombreux enfants ont combattu dans les rangs du Hamas en 2009 et 2012 durant le long conflit  qui l’a opposée aux forces israéliennes. Sous la pression internationale, le  Hamas, avec à l’époque a fait des efforts pour démobiliser ces enfants  mineurs au sein Mais cette pratique a repris dès 2013.

Le Hamas fait la promotion de ses camps d’entraînement pour enfants

Le Hamas ne se cache pas d’inculquer une idéologie guerrière à ses militants dès leur plus jeune âge, et ces camps d’entrainement ne sont pas nouveaux. La publication de ces photos d’enfants aux postures guerrières est une preuve.

Les photos datent du 23  juillet 2017, sur la page des “camps des flambeaux de la libération”, accompagnées de vers qui font l’apologie des combats du Hamas. Ces centres d’entraînement sont organisés chaque été par les brigades d’al-Qassam, branche armée du mouvement Hamas, dans la bande de Gaza.

Le dernier en date s’est tenu du 19 au 25 juin dernier. Six jours pendant lesquels on apprend aux enfants à manier des armes pour la plupart factices.

Avec cette instrumentalisation et l’endoctrinement des enfants par l’organisation islamiste, beaucoup d’enfants à Gaza  baignent  dans un discours guerrier. Des parents palestiniens  n’hésitent pas par exemple à accompagner leurs enfants dans ces camps pour qu’ils s’essaient au maniement des armes.

 

Selon le rapport de l’UNICEF, “2% de toutes les femmes palestiniennes âgées de 15 à 49 ans sont mariées avant l’âge de 15 ans”.

En outre, le rapport a noté que près d’un quart des femmes arabes palestiniennes «se marient» avant l’âge de 18 ans.

Le pourcentage de mariages d’enfants forcés était plus faible dans les communautés en dehors de l’Autorité palestinienne et de la bande de Gaza.

Le rapport indique que les enfants palestiniens rencontrent des violences élevées à la fois à la maison et à l’école. «Dans l’Autorité Palestinienne, 70% des enfants sont frappés à l’école et 92% des enfants palestiniens, entre 1 jour et 14 ans, sont frappés à la maison.”

L’UNICEF a noté qu’un grand nombre d’enfants arabes palestiniens en Syrie avaient fait l’objet de travaux forcés.

Mal éduqués, ces enfants  sont aussi utilisés comme bouclier humain pour noircir la réputation d’Israël.Le droit international interdit l’utilisation des enfants.

Souhail Ftouh 

 

Leave a Reply

*