| More

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a quitté Amman (Jordanie) ce dimanche matin pour New York où il assistera à l’Assemblée générale de l’Onu, annoncent les médias arabes. Il dirige une délégation palestinienne de haut rang qui tentera de promouvoir le vote au Conseil de sécurité de l’Onu de la création de l’Etat palestinien, ou du moins de la soumettre à l’approbation de l’Assemblée générale de l’organisation.

Selon le quotidien Haaretz, l’Autorité palestinienne a rejeté plusieurs offres de reprises des pourparlers de paix avec Israël. Le quotidien israélien cite des sources affirmant que le président palestinien Mahmoud Abbas a rejeté des propositions de compromis à l’initiative du Quartette mais également du Premier ministre Benjamin Netanyahu .Les représentants du Quartette- les Etats-Unis, la Russie, l’Union européenne et les Nations Unies -se sont réunis à New York dimanche, afin de rédiger une déclaration appelant à la reprise de pourparlers de paix directs.

Se référant à la demande des Palestiniens d’adhésion à l’Onu, le chef du gouvernement Hamas de Gaza, Ismaïl Haniyeh, a qualifié cette initiative « d’aventure politique » qui ne jouit pas du consensus de tous les Palestiniens. Il a enjoint Mahmoud Abbas de ne pas renoncer au « droit du retour » et a précisé que « le peuple palestinien reconnaîtra pas Israël et ne renoncera pas à un seul centimètre de sa terre ».

Lors du Conseil des ministres, ce dimanche 18 septembre 2011, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a tourné en dérision le fonctionnement des votes à l’Assemblée générale “où n’importe quelle résolution peut être adoptée”. L’Assemblée générale “peut même décider que le soleil se lève à l’ouest et se couche à l’est”, a-t-il ironisé, “mais elle n’a ni le poids, ni l’importance du Conseil de sécurité”. Les Palestiniens devraient selon toute vraisemblance se tourner vers l’Assemblée générale, en cas d’échec (quasi-certain) devant le Conseil de sécurité, pour demander le statut d'”Etat non-membre”.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a annoncé dimanche, lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, qu’il se rendrait lui-même à la session annuelle de l’Assemblée générale de l’ONU.

“Mon voyage a un double objectif: faire en sorte que la tentative (des Palestiniens) de contourner des négociations directes échoue au Conseil de Sécurité, et exprimer notre vérité à l’Assemblée générale”, a déclaré M. Netanyahu au début du conseil des ministres hebdomadaire. “La vérité, c’est qu’Israël veut la paix et que les Palestiniens font tout leur possible pour bloquer des négociations directes”, a-t-il insisté.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu s’envolera mardi soir pour New York. Mercredi, une entrevue est prévue avec le président américain Barack Obama. Puis, il prendra la parole vendredi à l’Assemblée générale de l’Onu, aussitôt après le président palestinien Mahmoud Abbas. Sera accompagné dans sa mission par les ministres Lieberman (Affaires étrangères), Erdan (Environnement), Steinitz (Finances), Edelstein (Intégration), Yaalon et Litzman.

Le ministre israélien de la Défense Ehoud Barak a rencontré le Premier ministre palestinien Salam Fayyad à New York ce dimanche. Les deux hommes se sont entretenus de diverses questions politiques et sécuritaires, à la veille de leur projet de demande d’adhésion d’un Etat palestinien à l’ONU.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*