| More

Les performances des élèves israéliens se sont améliorées par rapport à l’an dernier, si l’on en croit les résultats de l’examen annuel Meitsav 2011 réalisé en 6e et 3e et présentées ce mardi.

L’analyse de l’examen annuel Meitsav des performances des collégiens israéliens de 6e et 3e révèle une niveau des élèves israéliens s’améliore.

La préparation méthodique des écoliers israéliens aux examens annuels Meitsav (mesurant l’efficacité et le développement scolaires) a semble-t-il payé. Le ministre de l’Education Guideon Saar a donné ce matin une conférence de presse pour annoncer une amélioration des performances scolaires, parmi tous les secteurs de la population et toutes les couches socio-économiques. Ces examens réalisés en 6e et en 3e ont révélé une nette amélioration du niveau scolaire dans toutes les matières et particulièrement en mathématiques, en anglais, en hébreu et en sciences (la note moyenne dans cette discipline est passée de 522 l’an dernier à 541).

Toutefois à noter que 35% des élèves de CM2 et 6e disent avoir recours à des cours particuliers, et ce taux passe à 42% chez les élèves de 5e à la seconde.

Pour les experts de l’éducation en Israel, l’évaluation des résultats, des élèves comme des établissements, est nécessaire pour faire progresser l’école. Le gouvernement a mis en place ce qui est nécessaire au niveau pédagogique pour favoriser la réussite des élèves. Israel a en plus le souci constant de préserver la liberté pédagogique des enseignants, qui est la condition première du développement de l’autonomie.

Pour les experts de l’éducation en Israel c’est au niveau local ou « micro-éducatif » que tout se joue. L’Etat juif veille à ce que la rénovation de l’école laisse aux équipes la possibilité d’imaginer et de mettre en place ce qui est nécessaire pour favoriser la réussite des élèves.

Le système éducatif israélien dispense une formation similaire aux filles et garçons. Il n’existe aucun fossé éducatif mesurable entre élèves filles et garçons.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*