| More

Un jeune homme qui nettoyait les interstices des pierres du Kotel (Mur des Lamentations), à Jérusalem, a eu la surprise de découvrir un chèque de 100.000 shekels dans une enveloppe glissée entre deux pierres du lieu le plus saint selon la religion juive.

Le jeune homme a remis le chèque au rabbin du Mur, Shmuel Rabinovitch, lui-même sous le choc. Le chèque a été porté au crédit de la Fondation du Patrimoine du Mur des Lamentations.

Dieu reconnaîtra le généreux donateur qui a déposé ce chèque. Cette rare découverte témoigne de l’amour que porte les fidèles au Mur qui constitue le seul vestige du Second Temple. Les Juifs pieux récitent ici les Textes saints, mais aussi les laïcs de la diaspora viennent se recueillir sur ces ruines, symbole de la nation juive.

En 2008 Omer Yaari, âgé de 14 ans, volontaire pour les fouilles du mont du Temple, a trouvé une pièce d’un demi-shékel de l’époque de la grande révolte juive contre les Romains. Les pièces d’un demi-shékel servaient pour payer l’impôt du Temple et c’est la première pièce de cette sorte trouvée dans la poussière du mont du Temple. Cette pièce d’un demi shekel, comporte d’un côté une branche de grenadier et de l’autre côté les mots : « Jérusalem la sainte ».

En 2009, près de 120 pièces de monnaie, des ustensiles en terre cuite et des armes, datant de l’époque de la révolte de Bar Kohba (années 132-135 de l’ère chrétienne), ont été découverts dans une grotte secrète d’une réserve naturelle de la région de la capitale israélienne, par des chercheurs des universités de Jérusalem et de Bar-Ilan.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*