| More

Les républicains Mitt Romney et Rick Santorum, au coude-à-coude dans les sondages à trois jours de la primaire du Michigan, se sont une nouvelle fois disputés samedi le titre de candidat le plus conservateur parmi les prétendants à l’investiture de leur parti pour la présidentielle du 6 novembre.

Mitt Romney s’est présenté comme “le seul” candidat républicain à avoir une chance de battre Barack Obama lors de la présidentielle de novembre 2012 .Déterminé à écarter la menace représentée par le conservateur Rick Santorum dans le Michigan, où se dérouleront des primaires cruciales le 28 février, le candidat à l’investiture républicaine a promis d’appliquer une politique économique conservatrice s’il est élu: baisse des impôts, importantes coupes dans le budget fédéral, réduction des déficits.

Selon une enquête réalisée par l’institut Gallup, publiée le 30 janvier 2012 par le quotidien USA Today, Barack Obama ferait jeu égal avec Mitt Romney si ce dernier obtenait l’investiture républicaine pour la course à la Maison Blanche, mais le président sortant éliminerait facilement les autres candidats potentiels.

L’ancien président américain George H.W. Bush a estimé que l’ex-gouverneur du Massachusetts Mitt Romney représentait le meilleur choix pour le parti républicain, afin de tenter de battre Barack Obama lors de la présidentielle de novembre 2012. Il a mis en avant “la stabilité, l’expérience, les principes” de Mitt Romney.

Selon une enquête du centre de recherche Pew, le pourcentage des juifs soutenant les Républicains a sensiblement augmenté depuis 2008 passant de 20% à 29% alors que pour la même période le pourcentage des juifs soutenant les Démocrates est passé de 72% à 65%.

Mitt Romney, favori dans la course à l’investiture républicaine pour la présidentielle du 6 novembre, s’est exprimé le 27 janvier 2012 à l’occasion du 47e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. «Au moment où l’État d’Israël est sous la menace de violents terroristes, de tyrans cherchant à se doter de l’arme nucléaire et d’une campagne visant à lui retirer la légitimité d’un État juif, les États-Unis doivent rester unis, épaule contre épaule, avec leur allié dans sa quête pour la paix et la sécurité», a-t-il déclaré dans un communiqué. Mitt Romney, tout comme les autres candidats républicains, accuse Barack Obama de ne pas soutenir suffisamment Israël, ce que la Maison-Blanche récuse vivement

Mitt Romney, candidat à l’investiture républicaine aux USA, a indiqué que s’il est élu, il renforcera les liens avec Israël qui sera sa première destination pour une visite officielle à l’étranger. Dans un discours qu’il a fait devant la coalition juive républicaine à Washington, Mitt Romney avait accuser le président Obama d’avoir proposé à Israël d’accepter des frontières ”indéfendables”.

Barack Obama avit reconnu être en mauvaise posture pour la présidentielle de 2012. Il a affirmé le 3 octobre dernier accepter l’idée qu’il ne serait pas le favori lors de la présidentielle de 2012, mais s’est dit déterminé à faire campagne comme champion de la classe moyenne du pays. Interrogé lors d’un entretien accordé à Yahoo.com et à la chaîne ABC au sujet d’un sondage montrant que 55% des Américains pensaient qu’il n’effectuerait qu’un mandat présidentiel, Barack Obama a répondu qu’il acceptait “tout à fait” l’idée de ne pas être favori.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*