| More

Le Premier ministre israélien a pris la parole vers 20h30 (heure de Jérusalem) à la tribune de l’Assemblée générale de l’Onu . Il s’exprimait quelques instants après le dépôt officiel par les Palestiniens d’une demande de reconnaissance d’un Etat par le Conseil de sécurité de l’Onu.

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu a soutenu ce vendredi devant l’Assemblée générale des Nations Unies qu “Israël veut la paix avec un Etat palestinien mais les Palestiniens veulent un Etat sans paix”. “Ne laissez-pas cela se produire”, a-t-il ajouté. “Je ne suis pas venu ici pour récolter des applaudissements. Je suis venu ici pour dire la vérité, qu’Israël veut la paix”.

Au cours de son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies, Binyamin Netanyahou a soutenu qu’Israël tendait de nouveau “la main aux Palestiniens avec lesquels nous souhaitons établir une paix juste et durable”.

Netanyahu a soutenu vendredi devant l’Assemblée générale des Nations Unies qu’Israël avait tentait de faire “des propositions de paix” aux Palestiniens mais cela ne marche pas. L’Etat juif a offert aux Palestiniens pratiquement tout ce qu’ils demandaient en 2000, mais à l’époque le président de l’Organisation de Libération de la Palestine Yasser Arafat avait rejeté l’offre et “lancé des attaques terroristes qui ont coûté 1.000 vies”, a-t-il expliqué. Le Premier ministre a indiqué que “Abbas n’a pas répondu à l’offre d’Olmert” et que “le retrait israélien de Gaza n’a pas empêché les extrémistes d’attaquer Israël”.

“Israël fait injustement l’objet de condamnation”, a déclaré ce vendredi le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu devant l’Assemblée générale des Nations Unies. “La vérité est qu’Israël veut la paix”, a-t-il répété.

Le Premier ministre israélien a déclaré qu'”Israël est prêt à avoir un Etat palestinien en Judée Samarie, mais pas à avoir un nouveau Gaza”. “Nous avons donné les clés de Gaza à Abbas. Le monde a applaudi l’acte de paix. Mais nous avons obtenu la guerre”, a-t-il affirmé.

“Les Palestiniens devraient d’abord faire la paix avec Israël et ensuite obtenir leur Etat. Une fois que la paix sera signée, Israël ne sera pas le dernier pays à accepter l’Etat palestinien, nous serons le premier”, a soutenu Binyamin Netanyahu devant l’Assemblée générale de l’ONU.

Le Premier ministre israélien s’est adressé au président palestinien Mahmoud Abbas au cours de son discours à l’ONU. Il a proposé à ce dernier une rencontre à l’ONU aujourd’hui.”Avec l’aide de Dieu trouvons une base commune pour la paix. Je ne peux pas faire la paix sans vous”, lui a-t-il déclaré.

Les pourparlers de paix directs sont interrompus depuis un an. Les Palestiniens se sont retirés des discussions sans raison valable.

Mais dès vendredi soir, le Quartette pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, UE, ONU) a saisi l’occasion pour tenter de relancer le processus de paix en proposant aux Israéliens et aux Palestiniens de reprendre des négociations avec l’objectif d’aboutir à un accord final fin 2012. Les deux parties se rencontreraient une première fois dans un mois pour établir “un calendrier et une méthode de négociations”, selon cette déclaration.

Le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini a indiqué vendredi soir que le Quartette pour le Proche-Orient se réunira après le discours de Mahmoud Abbas et de Binyamin Netantahu à l’ONU.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*