| More

k1

 

 

Le  Premier ministre Benjamin Netanyahu a été accueilli  ce mardi matin,  5 juillet 2016, à Nairobi,  la capitale du Kenya, par le président de la République du Kenya Uhuru Kenyatta.

 

Accueilli au bas de la passerelle par son homologue, il séjournera  avec plusieurs dizaines d’hommes d’affaires israéliens qui accompagnent l’entourage de Netanyahu dans quatre avions.

 

Après les formalités protocolaires, marquées notamment par l’exécution des hymnes nationaux des deux États, la revue des troupes par l’illustre hôte, les poignées de mains aux Corps Constitués des deux parties, sur fond de 21 tirs de canon, les deux personnalités ont pris place à bord de la limousine présidentielle, direction le lieu de résidence du Président Kenyatta, la State House.

 

Le palais d’État (State House) est la résidence officielle du président de la République du Kenya. Elle était connue à l’origine sous le nom de palais du Gouvernement (Government House).

 

Après l’indépendance, le palais du Gouvernement fut rebaptisé en palais d’État. Bien qu’il soit toujours la résidence officielle du chef de l’État, en pratique, il est devenu un bureau administratif fournissant de façon occasionnelle un hébergement aux visiteurs officiels et aux réceptions pour la fête nationale. Le palais d’État est bâti à Nairobi sur un terrain de 3 km², se trouve à dix minutes en voiture du centre-ville.

 

Le point culminant de cette visite de  Benjamin Netanyahu  était cet après-midi par la rencontre au sommet avec son homologue, suivi de la signature de conventions.

 

Après leur rencontre, les deux dirigeants ont tenus  une conférence de presse, avant de participer à une rencontre d’hommes d’affaires israéliens et kényans, avant de dîner ensemble.

 

Au Kenya, Netanyahu et sa femme Sara devraient participer à un safari, selon les informations des médias hébreux, même si le programme officiel ne le mentionne pas.

 

Le Premier ministre Mr Benjamin Netanyahu  est depuis ce lundi, 5 juillet 2016, en visite dans 4 pays en Afrique, marqué par des rencontres avec sept dirigeants africains, pour une tentative stratégique de renforcer les liens d’Israël avec le continent.

 

Netanyahou a  pris part à un mini-sommet régional sur la sécurité et le « terrorisme », rassemblant les chefs d’État et de gouvernement kényan, rwandais, éthiopien, sud-soudanais, zambien et malawite. Accompagné de 80 hommes d’affaires représentant une cinquantaine d’entreprises israéliennes, il poursuit sa tournée au Kenya, au Rwanda et en Éthiopie.

 

« Un voyage comme celui-ci est très important d’un point de vue diplomatique, économique et sécuritaire, et je suis ravi qu’Israël retourne en Afrique par la grande porte », a-t-il soutenu avant de quitter Israël lundi matin.

 

 

 Souhail Ftouh

 k2k3k4k5

Leave a Reply

*