| More

 

e4

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu est arrivé ce jeudi, 7 juillet 2016, à Addis Abeba, pour l’étape finale de sa visite d’État dans quatre pays d’Afrique de l’Est, qui doit renforcer les relations économiques et diplomatiques. Il va passer le dernier jour de son voyage à Addis-Ababa.

 

 

Mr Netanyahu est le premier chef du gouvernement israélien à visiter l’Éthiopie, pays d’origine d’un important segment de la société israélienne.

Il a eu droit à un accueil chaleureux de la part du Premier ministre Haile mariam Desalegn avec lequel il a signé des accords et a participé à une conférence de presse.

 

 

 

Mr Netanyahu et Desalegn ont parlé de la coopération bilatérale dans les domaines de l’eau, de l’agriculture, des communications, du tourisme, et de l’éducation, a annoncé le bureau du Premier ministre.

 

 

La signature de ces accords est un témoignage sur l’exception d’une relation entre les deux pays, une relation ancienne, confiante et solide. Ils ont eu l’occasion d’examiner ensemble d’importants dossiers de coopération bilatérale, relancer le groupe d’impulsion paritaire composé d’une dizaine de ministères de part et d’autre et d’une dizaine de représentants des secteurs privés.

 

Mr Netanyahu a déclaré qu’il voulait « des équipes intégrées qui travaillent au niveau gouvernemental, mais aussi des entreprises qui ont créé leurs propres capacités dans ce domaine, des capacités démontrées, en Israël et dans le monde entier, pour travailler avec vous et les entreprises éthiopiennes ».

 

Les échanges entre les deux chefs d’État portent également sur d’autres questions africaines et internationales d’intérêt commun, selon le Premier ministre Haile mariam Desalegn qui n’a pas donné plus de précisions sur les points qui sont abordés.

 

e5

Même si le Premier ministre n’a pas abordé les sujets de la coopération militaire ou de l’industrie militaire, le chef d’Elbit Systems, l’un des plus importants sous-traitants militaires israéliens, l’aurait accompagné pendant sa visite en Éthiopie.

 

« Israël a une place particulière en Éthiopie, et que l’Éthiopie a une place particulière en Israël. En fait, cela remonte à 3 000 ans avec le roi Salomon et la reine de Saba, et je suggère que nous n’attendions pas 3 000 années de plus pour cimenter cette relation extraordinaire. »», a déclaré Mr Netanyahu dans son communiqué commun avec Mr Hailemariam.

 

 

 

 

Devant son homologue éthiopien Netanyahu a déclaré qu’Israël travaillait à faire venir les 9 000 Juifs éthiopiens restant en Israël. En novembre 2015, le gouvernement avait approuvé l’immigration de la communauté restante, qui ne s’était pas précédemment qualifiée  malgré son identité juive fervente.

 

« Israël sera béni et fier de ses actions si il fait venir ces personnes et les réunit avec leurs familles en Israël. Ceci est la bonne chose à faire »  déclaré le député Avraham Neguise, membre du parti du Likud de Netanyahu qui préside le comité de l’immigration et de l’Intégration à la Knesset.

 

Mr Netanyahu devrait également s’adresser au parlement éthiopien pendant sa visite à Addis Abeba, avant de conclure sa tournée africaine et de revenir en Israël.

 

Souhail Ftouh

 

Leave a Reply

*