| More

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu etait en visite ce lundi à la Maison Blanche afin de rencontrer le président Barack Obama et discuter principalement du dossier iranien. C’est la neuvième rencontre entre les deux dirigeants depuis 3 ans et la septième à la Maison Blanche.

Au cours de sa visite dans la capitale, M. Netanyahou a rencontré aussi le secrétaire à la Défense Leon Panetta et d’autres cadres du Congrès. Après avoir déjeuné avec le président Obama, la secrétaire d’Etat Hillary Clinton et le secrétaire à la Défense Leon Panetta, le Premier ministre Binyamin Netanyahu s’est e retirer pour une réunion très technique avec Panetta. Les deux hommes ont évoqué les questions de défense concernant le dossier iranien.

A l’occasion de sa rencontre avec le Premier ministre B. Netanyahou à la Maison Blanche, le président Barack Obama a affirmé que le programme nucléaire iranien est inacceptable. Il a ajouté qu’Israël peut compter sur le soutien sans failles des Etats-Unis sur ce dossier.

Netanyahu a abordé le dossier iranien et déclaré qu’Israël doit avoir la possibilité de se défendre seul. Selon lui, “Israël et les Etats-Unis ont une position commune concernant le programme nucléaire iranien” expliquant que les “Iraniens ont raison sur un point : “nous sommes pour eux des Satans, vous le grand et nous le petit”.

Netanyahu a affirmé, à l’issue de son entretien avec le chef de la Maison Blanche, que “la position israélienne a été accueillie avec compréhension”. Selon des sources américaines, Netanyahu aurait assuré Obama qu’Israël n’a pas encore pris de décision quant à une éventuelle frappe des installations nucléaires iraniennes. Lors de l’entretien, le chef du gouvernement a offert a Obama un rouleau d’Esther (Meguila) à l’approche de la fête de Pourim qui sera célébrée cette semaine.

Netanyahu a déclaré, peu de temps après le discours de dimanche du président américain Barack Obama, à l’AIPAC, qu’il appréciait la position d’Obama sur la nécessité qu’a Israël, de se protéger contre toute menace.

L’ex-chef des Renseignements militaires israéliens, le général Amos Yadlin, a estimé que le discours de Barack Obama dimanche soir devant l’AIPAC était ”le meilleur qu’il pouvait faire”. Il a toutefois souligné qu”’en fin de compte, il faut sortir faire le boulot. On ne peut dire que toutes les options sont sur table et laisser entendre par ailleurs à l’inverse des messages appréhendant cette option”.

Netanyahu lors d’une rencontre au sommet au Canada avec Stephen Harper, a évoqué aussi les questions concernant le dossier iranien. Le Canada est, de loin, le meilleur ami d’Israël.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*